Annick Lavogiez - Articles

Articles (76)

La descente aux enfers du spectateur

Gaspard Noé n’est pas connu pour sa modération et son dernier film, Enter the Void, ne fait pas exception. Oscar (Nathaniel Brown) est un jeune dealer perdu dans un Tokyo enivrant et scintillant de mille lumières artificielles. Sa sœur Linda (Paz de la Huerta), strip-teaseuse, déambule à ses côtés dans ce monde d’excès symbolisé principalement par la drogue et le sexe.Lire la suite »La descente aux enfers du spectateur

Valeska Grisebach et la banalité de l’amour

Dans le cadre de 8 X L’Allemagne, et de l’événement « L’Allemagne au féminin », le Goethe-Institut Montréal organise chaque semaine des projections de films réalisés par de jeunes allemandes au cours de ces dix dernières années.

Dans la veine de la Révolution tranquille

La Cinémathèque québécoise organise quatre soirées thématiques pour commémorer les cinquante ans de la Révolution tranquille. Retour sur la soirée de mardi dernier qui explorait le thème de « La crise des valeurs » en compagnie de Jacques Godbout, Jean-Claude Lord et Pierre Patry.

Premier amour : un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte

Écrite en 1945 par Beckett et retrouvée vingt-cinq ans plus tard par Jérôme Lindon qui a vraisemblablement poussé Beckett à la retravailler, Premier amour est une pièce difficile à résumer en quelques lignes. Un homme, assis seul sur un banc, raconte, après la mort de son père, l’histoire de son premier amour. À moins que ce ne soit l’histoire de l’Amour ?

De la pop plein les oreilles

Chinatown, le groupe romantico-pop-rock révélé en 2009 grâce à son album Cité d’or, était en concert vendredi dernier au Bain Mathieu. Histoire d’une rencontre en or avec des dandys des temps modernes.

Au détour de la ville

« Cubes, blocs et autres espaces », présenté à l’occasion de la nouvelle série d’expositions thématiques du Musée d’art contemporain de Montréal, porte un regard neuf sur les cadres urbains et architecturaux d’aujourd’hui.

Éloge de la délicatesse

Le huitième roman de David Foenkinos déjoue dans un style léger et drôle tous les pièges des clichés amoureux, et aborde avec tendresse l’histoire de Nathalie, une jeune femme qui, comme l’annonce le quatrième de couverture, sera « surprise par un homme. Réellement surprise. »