Premier amour: un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte
21 septembre 2010
Écrite en 1945 par Beckett et retrouvée vingt-cinq ans plus tard par Jérôme Lindon qui a vraisemblablement poussé Beckett à la retravailler, Premier amour est une pièce difficile à résumer en quelques lignes. Un homme, assis seul sur un banc, raconte, après la mort de son père, l’histoire de son premier amour. À moins que ce ne soit l’histoire de l’Amour?

Le 16e Festival international de la littérature (FIL) propose cette année à ses adeptes un cadeau unique à ne pas manquer: Premier Amour, une pièce de Samuel Beckett mise en scène et interprétée par Sami Frey, géant de la scène théâtrale et cinématographique française. Créée en novembre 2009 au Théâtre de l’Atelier à Paris, cette pièce, qui a reçu un accueil unanimement enthousiaste de la part du public et des médias français, n’est pas une lecture mais bien «une interprétation», comme le précisait l’acteur metteur en scène à un journaliste du Figaro en 2009.

Séduit par Premier amour parce que «la langue française dans laquelle Beckett a commencé à écrire à ce moment-là est tout à fait délicieuse, drôle, terrible, d’un humour ravageur», Sami Frey revient donc à Montréal, où il avait déjà présenté Je me souviens de Georges Perec et Cap au pire, un des derniers romans de Beckett. Il interprète du 22 au 25 septembre ce monologue d’une «drôlerie déchirante qui prend les gens au dépourvu parce qu’elle révèle une sorte de sincérité déroutante». Un monologue que Sami Frey a travaillé pendant cinq mois sur les bancs de Paris: «Avec la multiplication des gens qui parlent dans les micros de leur portable, je ne passe plus pour un fou…»

Écrite en 1945 par Beckett et retrouvée vingt-cinq ans plus tard par Jérôme Lindon qui a vraisemblablement poussé Beckett à la retravailler, Premier amour est une pièce difficile à résumer en quelques lignes. Un homme, assis seul sur un banc, raconte, après la mort de son père, l’histoire de son premier amour. À moins que ce ne soit l’histoire de l’Amour?

 
Sur le même sujet: