Objets Culturels de la semaine
12 septembre 2017
Nos suggestions littéraires, musicales, cinématographiques et théatrâles de la semaine pour bien (Re)commencer les cours

Film: El Sistema Music Revolution – Paul Smaczny et Maria Stodtmeier 

Ce documentaire retrace l’histoire inspirante de José Antonio Abreu, chef d’orchestre vénézuélien et amoureux de musique classique. Ce passionné de mathématiques et de musique est à l’origine de la création de plus de 280 écoles de musique classique en Amérique du Sud. Destiné à enseigner la pratique musicale aux jeunes les plus défavorisés du continent, ce projet offre un nouveau modèle d’éducation. Ces écoles, dirigées par les plus grands musiciens du moment, offrent à ses élèves la rigueur, le goût de l’effort, le lien social et l’autosatisfaction que la difficulté de leur quotidien peut leur ôter. L’enseignement de la musique classique permet aussi de faire tomber ce genre musical de son piédestal, en montrant que le déterminisme social, qui circonscrit souvent la musique classique aux plus privilégiés, peut être dépassé.


Album: A Lot of Jacques – Jacques

Après avoir sorti ses morceaux Dans la radio, et tout est magnifique en 2015 et 2016, Jacques a présenté en avril dernier son premier E.P, «A Lot of Jacques». Ce premier projet a été enregistré au complet en live pendant plusieurs jours dans les studios de la radio The Lot à Brooklyn, New York. Il constitue donc un remodèlement de la matière première sonore, brute, à l’essence même de la redéfinition de la portée artistique de sa musique, et finalement un (re)commencement pour le travail de création.

L’artiste strasbourgeois du label Français Pain Surprise a récupéré sur internet une grande partie des sons avec lesquels il a imaginé ses morceaux et a ainsi crée des broderies sonores avec les bruits du quotidiens. Pour cerner le sujet on vous conseille le morceau «Proud of Being», le visionnage de son Ted Talk: les chemins de la confiance, ainsi que de l’attraper si possible en live. Dans ces derniers, il reproduit et part à la recherche de nouveaux sons parfois à l’aide d’objets apportés par le public lui-même.


Livre: Kidz(Paris)  – Raphaëlle Belanger et Anna Gardere 

Qu’est ce que ce mythe de «la jeunesse», dans le fond? Deux jeunes filles de 18 ans, Raphaëlle Belanger et Anna Gardere ont tenté d’y répondre à l’aide de 34 portraits de moins de 25 ans. Redéfinir et démystifier cette génération fin Y, début X a été l’objectif de l’ouvrage «Kidz» (Paris). Pour chacun (artiste, entrepreneur, étudiant lamba) un espace libre d’une double page, pour se mettre en scène via un autoportrait. Au-delà de l’éphémère d’une typique page Instagram, le format imprimé et relié permet d’aller en relative profondeur dans leurs mondes. Ce bel objet aide ainsi à percevoir quelle image se donne cette jeunesse d’aujourd’hui, certes parisienne mais toutefois diverse. Et pourquoi pas répondre à l’interrogation si classique, et ô combien difficile de nos jours de ce que cette génération mythique à l’identité multiple, défend à l’instant T.


Pièce: Edmond – Alexis Michalik

Dans Edmond, Michalik a choisi de reprendre Cyrano de Bergerac en imaginant sa création, et, par-là, a sublimé la pièce. Sublime mise en abyme, Edmond trace de manière fictive la création d’un texte et souligne toute l’ingéniosité des vers. Il ré-exploite le texte pour l’intégrer à une nouvelle intrigue pour créer une œuvre à part entière, teintée d’humour et d’enivrante énergie. Ainsi, nul ne sera surpris de l’immense engouement suscité par cette œuvre, qui a raflé les plus grands prix, obtenant plus de cinq Molières.

 
Sur le même sujet: