La ville des solitudes

Ligne de fuite.

Alexandre Gontier | Le Délit

Par certains pays on te malmène

On se moque, on te voit petite

Je te vois en majesté

Tu es la reine de ta vallée

Où je te maudis en hiver

Et par soirs de doux temps

Me blottis sur tes flancs

______________________

Agrippé à tes côtes

En cette position tu jubiles 

Ma hantise est ton rêve

Esprit léthargique, corps exalté

L’arbre et le fruit

Une fois mûr se séparent

Tu m’adores, moi non plus


Dans la même édition