Monde Francophone – Le Délit
À la uneSuite au référendum sur les «Redmens», la direction de McGill consent à changer le nom de ses équipes sportives.
Monde Francophone
Par · 22 janvier 2019

CÔTE D’IVOIRE – Laurent Gbagbo, Président de la Côte d’Ivoire de 2000 à 2010, a été acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) après sept ans de détention, deux ans de procès et quatorze demandes de mise en liberté systématiquement refusées. L’ancien chef d’État ivoirien a été accusé de crimes contre l’humanité commis dans le cadre des violences postélectorales ayant secoué le pays en 2010 et 2011. La CPI s’est attirée de nombreuses critiques quant au traitement du procès et à son résultat final, notamment de la part de l’État ivoirien ainsi que d’organismes humanitaires. Plusieurs observateurs considèrent que les nombreux procès non aboutis et les acquittements sont des symptômes de problèmes institutionnels à la CPI. Charles Blé Goudé, ancien chef du mouvement ultranationaliste des Jeunes patriotes et allié politique de Gbagbo, a également été blanchi. Toutefois, peu après que le jugement soit tombé, la CPI a suspendu la libération des deux acquittés, qui demeureront en prison à La Haye jusqu’au 1er février prochain.

RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO – L’issue des élections présidentielles qui se sont tenues le 30 décembre en République démocratique du Congo demeure incertaine. Bien que tout le pays ait d’abord cru à une victoire surprise d’un opposant de Joseph Kabila, le président qui dirige le pays depuis 2001, il semble maintenant que l’homme fort du régime aurait permis à un opposant conciliant de gagner pour continuer à exercer lui-même le pouvoir indirectement. Selon les résultats officiels, Félix Tshisekedi aurait remporté les suffrages avec 38,57% des votes, tandis que des fuites de données gouvernementales révélées par des médias d’autres pays africains, ainsi que plusieurs enquêtes d’ONG, pointent plutôt vers un score de  moins de 20%. Son adversaire Martin Fayulu, un ancien opposant qui aurait en réalité obtenu plus de 60% des votes, a annoncé qu’il se saisirait de la Cour constitutionnelle. La France et la Belgique ont d’ailleurs affirmé qu’elles avaient des doutes quant aux résultats de cette élection.

 
Sur le même sujet:
5 février 2019
19 mars 2019
13 février 2018