Une étudiante victime d’agression en quittant McLennan. – Le Délit
Une étudiante victime d’agression en quittant McLennan.
Par · 28 avril 2018
Une campagne de financement participatif est lancée pour raccompagner les étudiantes chez elles.
Image par Margot Hutton

Dans la semaine du 19 avril 2018, une étudiante sortant de la bibliothèque McLennan tard dans la soirée a été suivie par un homme et agressée en revenant à son domicile. L’information avait d’abord circulé par un message sur les réseaux sociaux. Suite à cette agression, un courriel de la part de Pierre Barbarie, directeur de la sécurité publique sur le campus et Chris Buddle, doyen à la vie étudiante, a été envoyé à tous les étudiant·e·s  afin de les informer de l’incident et communiquer certaines précautions à prendre pour assurer leur sécurité.

Une agression en période d’examens

En période d’examens, le service volontaire de raccompagnement de sécurité (walk safe en anglais) n’est pas en fonction et les étudiant·e·s qui restent tard dans les bibliothèques sont potentiellement confronté·e·s à un danger. Face au manque de solutions apportées à l’insécurité, un jeune étudiant, Conor Swimm, a eu l’idée de lancer une campagne de financement participatif en ligne sur le site gofundme intitulée « Rides home for women studying late » qui a déjà récolté 1 775 dollars et dont le but est de financer la course Uber des étudiant·e·s qui seraient amené·e·s à rentrer tard.

Ce dernier a expliqué les raisons qui l’ont poussé à agir : «La raison pour laquelle je souhaitais créer l’initiative était de tenter de faire quelque chose pour aider les étudiantes, transexuelles et non-binaires à McGill à se sentir plus en sécurité pour rester tard dans le campus, surtout suite aux récents signalements d’une étudiante qui a été suivie et agressée sur la route vers chez elle. Ça ne me semblait pas juste que ces étudiant·e·s doivent payer une course pour rentrer chez eux·elles non pas parce qu’ils·elles ne pouvaient pas marcher mais parce que ces gens craignaient d’être agressé·e·s alors que je peux rentrer tranquillement seul sans avoir les mêmes préoccupations.».

Pour poursuivre l’initiative, le reste du montant sera donné au Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal.

Pour rappel, si vous êtes victime ou témoin d’une agression, appelez le service de sécurité au (514) 398-3000.

 
Sur le même sujet: