Prix Nobel pour un ancien élève de McGill

Brève

L’Américain John O’Keefe a reçu hier, le lundi 6 octobre, le prix Nobel de physiologie ou médecine, avec ses collègues norvégiens May-Britt Moser et Edvard Moser. Les trois scientifiques ont découvert ensemble des cellules constituant le « GPS interne » du cerveau. M. O’Keefe avait reçu un doctorat en psychologie physiologique de l’Université McGill en 1967. C’est aussi ici qu’il avait obtenu sa maîtrise.

Suzanne Fortier, la principale et vice-chancelière de l’université, « félicite le professeur O’Keefe pour […] son travail révolutionnaire qui a permis de faire avancer notre compréhension du cerveau ». Le neuroscientifique a su résoudre un problème de longue date : comment le cerveau crée une carte de notre environnement immédiat et comment nous pouvons naviguer à travers lui. Par ailleurs, ces recherches mèneront peut-être à des progrès dans d’autres disciplines. Elles pourraient, par exemple, aider à comprendre les mécanismes de pertes de mémoire spatiale liées à la maladie d’Alzheimer.

John O’Keffe est le quatrième ancien étudiant de McGill à remporter un prix Nobel depuis 2009, avec Jack William Szostak et Ralph Steinman en physiologie ou médecine également, et Willard Boyle en physique.