Une excursion contemplative
22 mars 2011
La formation Monogrenade a vu le jour en 2008. Un an plus tard, le groupe sortait un premier EP numérique comprenant huit titres, et intitulé La saveur des fruits.

En 2010,  il remportait la troisième place aux Francouvertes; cette victoire conférera beaucoup de visibilité au groupe encore mal connu. La même année, la formation est conviée à participer à l’événement M pour Montréal. Enfin, le 3 mars dernier, le quatuor lançait son premier album officiel, Tantale, à la Casa Del Popolo.

Christophe Collette

À travers cet album, comprenant douze titres –dont deux qui se retrouvaient sur leur EP– on peut voir que le groupe a retouché sa musique et a peaufiné ses textes. D’autre part, on retrouve aussi une cohérence musicale étonnante entre tous les morceaux, interprétés avec une grande délicatesse. Sur une trame rock-pop-électronique-musique expérimentale, Monogrenade nous offre, à travers ses textes, une œuvre très imagée. Le groupe mélange une acoustique épurée à la Patrick Watson et des textures électroniques. D’ailleurs, à travers le jeu du piano et des percussions, on peut retrouver un son similaire à celui de Karkwa. Tout au long de l’album, la voix des artistes est plutôt en arrière-plan, un éloignement que l’on peut aussi sentir dans le son de Malajube.

En entrevue avec Le Délit, Jean-Michel Pigeon, leader et principal compositeur de Monogrenade, affirmait que Tantale est très représentatif de ce que fait le groupe habituellement. Le premier EP avait été réalisé avec des contraintes qui avaient obligé le groupe à utiliser beaucoup d’éléments électroniques, auxquels ils avaient eu recours par manque de moyens, de temps et d’équipement. Toutefois, depuis 2010, le groupe a signé un contrat avec l’agence Bonsound (qui travaille d’ailleurs avec Yann Perreau, Radio Radio et Random Recipe). Pour enregistrer Tantale, comme pour leur premier EP, les membres du groupe se sont isolés deux mois dans un chalet au nord du Québec, ce qui leur a permis d’explorer plusieurs acoustiques qui correspondent à leur rythme, sans les contraintes de temps qu’imposent les studios d’enregistrements. D’ailleurs, la musique envoûtante de Tantale arrive à nous transporter dans l’univers paisible, rêveur et contemplatif que peut nous offrir un séjour à la campagne, loin des soucis du quotidien. La musique mise de l’avant dans cet album est résolument empreinte d’une grande sensibilité.

Pour faire la promotion du nouvel album, le groupe se produira en concert à travers le Québec et sera aussi de passage en France, en mai prochain. Une découverte à ne manquer sous aucun prétexte.

 
Sur le même sujet:
21 septembre 2010
14 septembre 2010