Encourager le cinéma d’ici en confinement

Le Festival Cinemania ainsi que plusieurs cinémas locaux sont disponibles en ligne.

Parker Le Bras-Brown | Le Délit

Le cinéma québécois a une place importante dans le cœur de beaucoup mais voit sa survie mise en danger par l’incertitude quant à ses revenus pendant les prochains mois. Alors que septembre semblait promettre un retour d’intérêt pour aller voir des films en salles de cinéma, le confinement initié de nouveau le 1er octobre et qui s’éternise depuis a retiré à ce milieu sa principale source de profit : les ventes de billets en salles. Malgré tout, il est possible pour les cinéphiles d’accéder aux plus récentes parutions ainsi que d’offrir leur soutien aux studios et aux cinémas d’ici en passant par leurs plateformes Web.

Des salles de cinéma virtuelles

Dans l’objectif de continuer à diffuser des films de qualité et d’atténuer leurs pertes financières, plusieurs cinémas, tels que le Cinéma Moderne et le Cinéma du Parc, ont créé des plateformes en ligne où il est possible de visionner les parutions québécoises (ou internationales) les plus récentes ainsi que d’autres films parmi une sélection plus ancienne.

Les cinémas en ligne d’ici possèdent plusieurs dizaines de films (tels Nadia Butterfly, Femme(s) et Je m’appelle Humain) parmi lesquels choisir à des prix respectables, variant entre 5 et 12 dollars.

Le Festival Cinemania sur tous les écrans

Comme la majorité des grands festivals internationaux (Cannes, TIFF, NYFF, etc.) ont fait au cours des derniers mois, le Festival Cinemania a transposé l’expérience d’une programmation de films à un processus entièrement virtuel où chaque film est disponible sur une plage horaire précise. 102 métrages, variant entre une durée d’une dizaine de minutes ou de quelques heures, sont disponibles sur la plateforme Cinemania en ligne à une fourchette de prix variable.

Le Festival Cinemania se déroule du 4 au 22 novembre 2020 et mérite qu’on encourage le cinéma d’ici en visionnant en ligne les films qui nous intéressent le plus.


Dans la même édition