Gagnant.e du concours d’écriture créative de la Francofête (Français première langue) – Le Délit
Gagnant.e du concours d’écriture créative de la Francofête (Français première langue)
Par · 3 mai 2019
Nectar, d'Adrien Pierre
Image par Capucine Lorber

Nectar, d’Adrien Pierre

 

La vie est une coupe de nectar

Dont on ne se sert qu’un verre.

Prends garde terrestre fêtard!

Le courroux divin plane dans l’air.

 

L’aveugle jeunesse, à grandes gorgées

S’imbibe de la boisson sacrée.

Le fond du verre est encore loin,

Tandis que la santé bat son plein.

 

Désaltéré, le buveur marque une pause.

Sur la table, le cône de cristal est posé,

Encore humide de la dose

Que le temps vient d’avaler.

 

Aussitôt la soif revient, véritable infamie.

La faute peut-être au soleil étouffant

Qui luit sur les visages adolescents.

L’horizon est serein ; trinquons amis!

 

De nouveau rassasiées, des lèvres fripées

Relâchent péniblement le lâche verre

Qui en un clin d’œil s’est vidé :

Du nectar, il ne reste qu’un fond clair.

 

Dans un instant, la marée sera basse

Et jamais ne remontera. Hélas!

Le ciel se couvre, l’orage gronde,

L’Éden est déserté en une seconde.

 

Assoiffé par la tempête sans pluie,

En un éclair la coupe est finie,

En un éclair elle se brise contre le sol

Suivie d’un corps mou, sans boussole.

 

Il y a moins de nectar que l’on croit

Dans le verre cristallin qu’on reçoit.

Délectez-vous de chaque rasade

Jouissez à en être malade

 

Enivrez-vous tel Baudelaire!

Afin de ne rien regretter

Si ce n’est

Un autre verre.

 


 

A lire aussi: Rencontres, de Jasmine Zhang

Gagnant.e du concours d’écriture créative de la Francofête (Français seconde langue)

 
Sur le même sujet: