Le Conseil des gouverneurs de McGill face à deux démissions – Le Délit
Le Conseil des gouverneurs de McGill face à deux démissions
Par · 21 avril 2019
Les investissements dans l’industrie des carburants fossiles serait à la source de la décision des deux professeurs.
Image par Paul Lowry

Le 19 avril dernier, les professeurs Derek Nystrom et Darin Barney, représentants du personnel académique au Conseil des gouverneurs de McGill, ont publié une lettre ouverte dans le journal La Presse annonçant leur démission du Conseil.

Les deux professeurs ont dit croire que « [le Conseil] rejettera probablement une résolution récente du Sénat de McGill en faveur du désinvestissement du fonds de dotation de l’Université auprès des entreprises de combustibles fossiles » et ont affirmé que c’était « une décision à laquelle [ils] ne [peuvent] adhérer ».

 

Le Sénat a effectivement, en septembre, approuvé une motion pour recommander des mesures de désinvestissement au Conseil. Celui-ci a par la suite délégué cette résolution pour analyse à son Comité consultatif chargé des questions de responsabilité sociale (CAMSR). Les professeurs se sont dit déçus que le Conseil ait refusé de répondre directement à la recommandation, et ont également mentionné que le CAMSR était « actuellement présidé par un ancien dirigeant de l’industrie du pétrole ». Ils ont ajouté qu’un rejet par le Conseil de la recommandation du Sénat irait à l’encontre des principes de gouvernance collégiale de l’Université.

 

La lettre se conclut ainsi : « Nous ne pouvons rester solidaires avec un Conseil qui met notre Université en danger sur le plan éthique en plus de miner l’intégrité de la gouvernance collégiale. En tant que gouverneurs, nous avons demandé la possibilité de rencontrer le CAMSR pour exprimer nos préoccupations. Notre demande a été refusée et nous avons été encouragés à communiquer notre point de vue par écrit. C’est ce que nous faisons avec ce texte ».

 

Lisez la lettre dans son entièreté ici

 
Sur le même sujet: