Un don de 200 millions – Le Délit
Un don de 200 millions
Par · 19 février 2019
Les étudiants bénéficieront du plus grand don universitaire du Canada.

L’Université McGill a annoncé mercredi avoir reçu un don de la part du milliardaire et mécène canadien John McCall MacBain, qui servira à mettre en place un nouveau programme de bourse. S’il est habituel que l’Université reçoive des dons d’anciens étudiants, le montant qui est en jeu cette fois-ci l’est un peu moins : avec 200 millions de dollars, il s’agit de la plus importante donation à une université de toute l’histoire canadienne. Le don de la Fondation McCall MacBain coïncide avec le 200e anniversaire de fondation de l’Université; selon la Principale et vice-chancelière Suzanne Fortier. Celle-ci décrète : « [le programme de bourse qui sera créé grâce à ce don] incarne notre vision du troisième siècle de McGill : un lieu où les étudiants sont prêts pour l’avenir et prêts à contribuer à façonner notre monde en rapide mutation. »

Un philanthrope connu

L’homme qui est à l’origine ce don est un ancien magnat du domaine de la publicité en ligne. Ancien étudiant d’économie à McGill, ayant continué son parcours dans les prestigieuses universités d’Oxford et de Harvard, il a d’abord travaillé chez Power Corporation avant de fonder avec sa conjointe de l’époque l’entreprise Trader Classified Media, qui gérait un site de petites annonces en lignes. En 2006, M. MacBain a vendu son entreprise, devenue à ce moment l’une des plus grosses compagnies du marché, pour se consacrer à la philanthropie universitaire.

La Fondation McCall MacBain, qui porte son nom et celui de son épouse actuelle, est à l’origine de plusieurs dons importants dans le monde universitaire. Au Canada, il est déjà associé à la fondation des boursiers Loran, avec laquelle il finance quelques boursiers chaque année. Surtout, à l’international, il est connu pour avoir fait le plus gros don au fonds de bourses Rhodes depuis sa fondation,  qui représenterait une valeur de plus de 120 millions de dollars. Cette bourse, fondée en 1902 par l’homme d’affaires sud-africain Cecil Rhodes, est l’une des plus anciennes et l’une des plus célèbres bourses au monde, permettant à cinquante jeunes d’étudier gratuitement à l’Université d’Oxford. John McCall MacBain a même été qualifié de refondateur de la bourse Rhodes.

M. MacBain a affirmé s’être inspiré de l’organisation des programmes de bourse avec lesquels il avait collaboré par le passé

Le programme de bourse

M. MacBain a affirmé s’être inspiré de l’organisation des programmes de bourse avec lesquels il avait collaboré par le passé pour créer un programme de bourse juste et efficace au Canada. MacBain a affirmé vouloir recruter les candidats et les candidates non pas seulement sur la base de leurs notes, mais aussi en fonction de leurs qualités humaines. Soixante-quinze étudiants seront choisis par des comités de sélection pour leur implication dans la société et pour leur leadership. De ce nombre, cinquante viendront du Canada et vingt-cinq de l’étranger. La bourse sera réservée aux étudiants et aux étudiantes à la maitrise ou dans des programmes professionnels (médecine ou droit, par exemple, ndlr).

 
Sur le même sujet: