Balenciaga, maître de la couture – Le Délit
Balenciaga, maître de la couture
Par · 25 septembre 2018
Le musée McCord célèbre l’œuvre du couturier.
Image par Courtoisie du Musée Mccord

L’exposition est organisée en deux parties: la première se concentre sur la vie et le travail du créateur espagnol, la seconde sur l’héritage de son œuvre.

Un sculpteur de tissus

Cristóbal Balenciaga a révolutionné la mode occidentale des années 1950 et 1960: il a introduit la manche trois-quarts et l’encolure qui dégage le cou. Le couturier espagnol est un virtuose des tissus: on observe un équilibre parfait entre les formes et les textures des créations exposées. Si les matériaux constituaient la principale source d’inspiration du couturier, Cristóbal Balenciaga se nourrissait aussi de l’atmosphère sociale de son temps. La femme occidentale du XXème siècle travaille et recherche une tenue élégante dans laquelle être libre de ses mouvements. Balenciaga a ainsi créé des robes et tailleurs haute-couture qui associent utilité et esthétisme au travers d’une coupe intemporelle. Il a réinventé la silhouette féminine par les formes sculpturales du vêtement, qui entourent le corps de la femme sans l’oppresser. Les créations sont à la fois d’une grande sobriété par leur coupe et d’une extrême richesse par les matériaux et tissus utilisés. Chaque pièce exposée constitue une preuve irréfutable de la légitimité que peut avoir la mode à être qualifiée d’art.

Cristóbal Balenciaga connut un succès immédiat. Ses collections ont ainsi pu être exportées à l’étranger, notamment au Québec, pour le plus grand plaisir de certaines montréalaises. D’ailleurs, une partie de l’exposition retrace l’accueil des collections auprès de la clientèle québécoise.

Victoria and Albert Museum, Londres

Le créateur de la mode moderne

Si le grand public est familier avec le travail de Gabrielle Chanel ou de Christian Dior, l’héritage de Balenciaga reste quant à lui largement méconnu comparativement à la dimension de son œuvre. Son aversion pour la publicité et les conversations mondaines ont empêché la pérennité d’une notoriété populaire. La deuxième partie de l’exposition s’attelle donc à mettre en valeur l’héritage de l’artiste espagnol. Les visiteurs peuvent y admirer les plus belles créations inspirées du travail de Balenciaga. S’y retrouvent les plus grands noms de la mode contemporaine: Oscar de la Renta, Hubert de Givenchy, ou encore Yohji Yamamoto. Nous sommes saisis par l’ampleur de l’influence du couturier espagnol sur le monde artistique. Gabrielle Chanel le désigna comme le seul véritable couturier moderne, étant l’unique artiste capable de confectionner une robe depuis son dessin jusqu’à sa création matérielle. Christian Dior le considérait comme le « maître des couturiers ». Hubert de Givenchy applaudissait son génie: « une seule couture au milieu du dos et la ligne était si pure, si claire, c’était la simplicité dans toute sa perfection ».

 
Sur le même sujet:
18 septembre 2018
18 septembre 2018
16 octobre 2018