Offres de l’AÉUM à ne pas rater – Le Délit
Offres de l’AÉUM à ne pas rater
Par · 27 mars 2018
Un nouveau comité vise à augmenter le nombre de candidat·e·s.
Image par Capucine Lorber

Ce mercredi 21 mars 2018, les résultats des élections ont été annoncés par l’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM ou SSMU en anglais, ndlr). Désormais, le nouveau président est Tre Mansdoerfer, élu de justesse avec un peu plus de 50% des voix. Pas de surprise du côté des autres postes où seul un·e candidat·e était en lice par poste.

(Encore) un nouveau Comité

Si tous les postes ont été comblés, il ne faut pas oublier que Élections AÉUM a dû allonger la période des nominations puisque plusieurs postes étaient vacants au terme de la période initiale. Pour faire face à la problématique, l’AÉUM a suivi sa procédure habituelle, c’est-à-dire créer un Comité spécial pour ce problème unique. C’est ainsi que le Comité spécial pour convaincre les étudiants que l’AÉUM c’est cool a été créé.

«Le problème de l’AÉUM n’est pas dans sa gouvernance, sa transparence ou encore dans sa représentativité des étudiant·e·s comme certains pourraient croire, mais plutôt dans le manque de privilèges accordés aux exécutifs», explique un membre du Comité préférant garder l’anonymat.

Ainsi, face au manque de candidatures, le Comité a décidé d’accorder plus de privilèges aux futur·e·s responsables des postes de l’AÉUM afin de motiver les nouvelles recrues au sein de l’Association. À l’unanimité, le Comité garantit désormais à toutes les personnes siégeant au Conseil exécutif d’avoir accès à un buffet de gourmandises. Chocolats et autres pâtisseries françaises seront donc à disposition chaque semaine. Ayant à charge la plus grande responsabilité, le futur président de l’AÉUM sera récompensé pour son engagement par un colis mensuel de friandises au frais de l’Association, ainsi que des coupons allant jusque moins 50% de réduction en commandant chez la confiserie de son choix.

Après consultations des personnes au service de l’AÉUM, une des préoccupations majeures qui semble plus que nécessaire à combler est le transport des étudiant·e·s, souvent à court d’argent et dépendant·e·s des transports en commun. Il a ainsi été décidé que les exécutifs habitant au-delà de 1 km du campus auront désormais accès
à un pass mensuel gratuite de la Société des Transports de Montréal (STM, ndlr). Pour sa part, le président de l’AÉUM aura également à disposition un chauffeur privé afin de le transporter avec allure aux évènements qu’il se doit de présider avec élégance et brio.

Retour du débat sur la santé mentale

Un souci souvent oublié à tort est la gestion du stress et de l’anxiété qui marque les personnes en chargées de gérer l’AÉUM. Cela a poussé l’Association à prendre
des mesures drastiques. Ainsi, les étudiant·e·s tenté·e·s de se présenter à une position mais repoussé·e·s par l’idée d’être envahi·e·s par la panique pourront être rassuré·e·s de savoir que le nouveau bâtiment sera équipé d’une salle de massage ouverte de 9h à 21h pour tous les exécutifs. Un projet de salle de sport est aussi en cours de discus- sion et l’AÉUM souhaite même s’allier à une enseigne de sport afin de proposer des cours de zumba, de step ou encore de cardio gratuits une fois par semaine aux personnes impliquées.

Inspirée par de nombreux clubs de McGill, l’AÉUM souhaite enfin proposer des thérapies de chiens à la manière du Doggy Café pour donner un temps de relaxation et d’affection aux responsables de l’Association.

 
Sur le même sujet: