Men I Trust appelle au voyage – Le Délit
Men I Trust appelle au voyage
Par · 31 janvier 2018
Chaque semaine, Marine laisse vibrer les notes d’un·e nouvel·le artiste.
Image par Men I Trust Tumblr

Les débuts du groupe montréalais Men I Trust se font en 2014, autour du duo d’amis Jessy Caron et Dragos Chiriac. Dès lors, l’ambiance homemade sera le mot d’ordre. La formation du groupe change à plusieurs reprises, pour finalement se centrer sur Jessy, Dragos, et la chanteuse Emma Proulx.

Depuis leur premier EP Men I Trust en 2014, le groupe a déjà fait de nombreuses apparitions en festival (Festival du Jazz de Montréal, Festival d’été de Québec, M for Montreal…) et s’est produit notamment à Shanghaï et Beijing.

Voyage dans le quotidien

La musique de Men I Trust respire la fraîcheur, l’ingéniosité et la justesse, traits d’une génération de jeunes musicien·ne·s qui cherchent à trouver de nouvelles façons d’explorer leur quotidien. Le groupe multiplie les featurings (Odile, Helena, Ghostly Kisses etc…), et plonge son audience dans des sonorités années 80 rythmées par des riffs de guitare vaporeux, des lignes de basse entêtantes, et des synthés délicats.

Finalement, les loops planants et les harmonies vocales, tantôt masculines, tantôt féminines, s’en mêlent, et le groupe réussit son pari: faire «des sons doux, des mélodies calmes et des rythmes simples qui relaxent, tout en vous faisant bouger votre pied droit et votre menton en rythme».

La musique de Men I Trust respire la fraîcheur, l’ingéniosité et la justesse

Création(s) autonome(s)

Sur Headroom (2015), leur pop douce sur laquelle on se laisse volontiers aller à quelques déhanchés au ralenti côtoie des morceaux instrumentaux aux influences jazz, électro et classique (Aquarelle, Space is the Place) qui achèvent de démontrer le talent et la diversité de la palette musicale de Men I Trust. Les cousins québécois de L’Impératrice et London Grammar produisent par ailleurs eux-mêmes leurs morceaux et leurs clips. Sous-titres jaunes, femmes en mouvement, couleurs saturées, les vidéos du groupe sont épurées et sensuelles.

Elles reflètent l’insouciance, la douceur et l’authenticité qui caractérisent bien souvent la jeunesse. Dans le clip du titre phare Tailwhip, on retrouve les membres du groupe, incrustés dans des paysages québécois qui défilent, la chanteuse arborant fièrement un t-shirt «Chaudière-Appalaches», du nom de la région de la rive sud du Saint-Laurent.

Men I Trust, c’est une plongée tout en douceur dans un monde de sensations, un voyage aux accents vintage qui fait l’effet d’une brise charmante et bienvenue.

 
Sur le même sujet: