En Bref…
24 octobre 2017 - Image par Mahaut Engérant
L'essentiel de l'actualité montréalaise et mcgilloise en Bref...

Les chiffres à retenir : 

69 millions

C’est le montant total que le gouvernement a dépensé pour développer les aides à domicile cette année d’après le Ministre de la santé: Gaëtan Barrette. Il dénonce le fait que l’entièreté de ce petit budget a été dédiée aux services professionnels et non aux services domestiques tels que l’alimentation, l’hygiène, etc… permettant aux personnes nécessitant ces aides de vivre de manière autonome.

À suivre…: 

Mois de la Cyber sécurité

Le service des technologies de l’information de l’Université McGill organise, ce mois-ci, une série d’évenèments en lien avec la cyber sécurité sur le thème d’Halloween.Au programme: une projection de film d’horreur, un stand lors de la foire de santé des employés, (Employee Health Fair, en anglais ndlr) et des ateliers en collaboration avec le département des archives.

Cette semaine:

 Comité des Affaires Francophones

La motion sur la création d’un Comité des Affaires Francophones indépendant a été adoptée durant le conseil législatif de l’AÉUM. Notons qu’auparavant, le Comité des Affaires Francophones faisait partie du Community Engagement Committee, et que la proposition d’en faire un comité autonome est un pas en avant pour la francophonie à McGill, ce qui était l’un des axes de la plate-forme de campagne de Muna Tojiboeva. La motion avait été proposée par plusieurs Conseillers ainsi que Connor Spencer et Muna Tojiboeva elle-même. Affaires à suivre la semaine prochaine.

Les mots qui marquent:

« Depuis le jour où j’ai été élue, l’Association Étudiante de l’Université McGill veut me faire partir. Je ne pense pas comme eux, et je n’écoute pas les ordres des publications du campus ou des groupes activistes politiques. »

C’est ce qu’a dit Muna Tojiboeva, présidente de l’AÉUM dans une lettre défendant son point de vue dans le Bull&Bear. Cette lettre a été publiée suite aux accusations faites quant à son manque de transparence, durant le conseil législatif de cette semaine. Durant ce conseil, les 5 vice-présidents de l’AÉUM demandèrent sa démission en temps que porte-parole de l’AÉUM. 

 

 

 
Sur le même sujet: