Now killing ‘em shows, Metropolis explose
2 octobre 2017 - Image par Rococo
Les Dead Obies font exploser le Métropolis.

Le jeudi 14 septembre, le groupe de rap québécois Dead Obies était en concert au MTELUS, anciennement nommé le Métropolis. Ce concert prévu depuis plus d’un an et annoncé par une campagne promotionnelle originale dans les rues de Montréal était l’occasion pour Joe Rocca, Vnce Carter, O.G. Bear, Yes Mccan, Snail Kid et 20some d’affirmer leur statut sur la scène du «rap keb». Retour sur un concert plein de surprises

Du rap keb au MTELUS

Les Dead Obies ne sont pas un groupe de rap habituel. En effet, il se distingue par leurs paroles bilingues et les esthétiques de groupe et individuelles qui leur sont propres. Leur concert s’ouvre sur une entrée quasi-théâtrale: un écran géant diffuse des images en direct de la salle, puis la caméra retrouve le groupe dans la bouche du métro Saint Laurent, et les suit jusqu’à leur arrivée sur scène.

Le spectacle démarre alors avec une chanson inédite : «Family First», chanson qui annonce le thème de la soirée.  Ils enchainent ensuite avec des tubes de leur album Gesamtkunstwerk, sorti en mars 2016, tels que «Waiting», «Johnny», «Wake-up Call», «Explosif», ou encore «Where They @». Ce concert était aussi l’occasion pour eux de jouer les morceaux de leur dernier EP Air Max: «Jenny Freestyle», ou encore «Allo Allo», et «Game Over» avec la chanteuse Naadei, invitée pour l’occasion. C’est donc avec une énergie débordante que les six artistes assurent près de deux heures de show, devant une foule en délire. Les pogos éclatent, tout le monde danse et hurle. Le sol du MTELUS en vient à vibrer.

La famille avant tout

Ainsi, c’est dans une ambiance de fête que les Dead Obies partagent la scène avec des invités de choix. La première partie est assurée par Mike Shabb et d’autres membres du label Make it Rain Records, un label regroupant plusieurs artistes de la scène du rap montréalais. Des artistes qui seront d’ailleurs invités à remonter sur scène pour la chanson finale. Le spectacle est aussi ponctué par des performances solo de deux des MCs du groupe: Yes Mccan interprète le titre «F.P.T.N.» de son EP PS. Merci pour le love et Joe Rocca dévoile un de ces titres indédits, French Kiss. Pour couronner le tout, le public a eu droit à un défilé de la marque de vêtements D.O.H.G., co-créée par ce dernier. Ces performances nous montrent bien que les projets personnels des membres ne sont pas vus comme un frein au groupe en lui-même, au contraire. Les Dead Obies ne sont pas près de se séparer, comme nous le montre l’interprétation de «Mets la monnaie dans ma main», morceau dont le clip est en préparation et qui promet de devenir leur prochain tube.

Après avoir tapissé la ville des paroles de leurs chansons, c’est donc un coup de communication et un pari réussi pour Dead Obies. La vue de l’énergie de la foule au sein d’un MTELUS complet a confirmé  leur très grande emprise sur le rap québécois.

 
Sur le même sujet:
18 juin 2017
23 septembre 2015