Le centre Newman
27 octobre 2015 - Image par Vincent Morréale
Pour une vie spirituelle et intellectuelle à McGill.

Officiellement, le centre Newman est présent à McGill afin de regrouper tous ceux et celles désirant participer à une vie catholique à la fois spirituelle et intellectuelle. La meilleure façon d’intégrer le groupe est de participer à l’un des évènements spirituels organisés par le centre. Par contre, le centre propose aussi une multitude d’activités pour les gens désirant seulement rencontrer de nouvelles personnes aussi diverses les unes que les autres sans devoir participer à un évènement spirituel. Depuis le début du semestre, la programmation offre des activités variées qui proposent aux participants de faire découvrir Montréal en organisant une ascension du Mont-Royal, une visite aux Jardins de lumière du Jardin botanique de Montréal, et une session remplie d’adrénaline chez Lazer Quest! Afin d’en apprendre davantage, Le Délit a rencontré la vice-présidente aux événements, Charlotte Vestner.

Le Délit (LD): Le site internet du centre offre une description générale de vos activités, mais pour une personne non informée, qu’est-ce que le centre?

Charlotte Vestner (CV): Le centre Newman de McGill a été créé afin de stimuler les efforts vers la création d’une organisation pour les étudiants catholiques dans une université séculaire. C’est une façon pour les catholiques d’acquérir une formation à la fois religieuse et intellectuelle. Le centre Newman a un club étudiant aussi connu comme étant la Société des étudiants catholiques de Newman, un club officiel de l’Université McGill.

LD: Vous organisez plusieurs événements, mais sont-ils ouverts à tous les étudiants ou bien sont-ils exclusif aux membres du centre?

CV: Le centre s’occupe d’organiser des évènements sociaux toutes les semaines afin de permettre à de nouveaux-venus ou qui ce soit de se joindre à nous afin de socialiser et prendre du plaisir. Nous avons également des évènements spirituels de prévus, mais les activités sociales n’ont normalement aucun lien spécifique avec la foi catholique. Auparavant, les gens qui venaient aux évènements étaient normalement des membres du centre Newman, mais cette année, en tant que vice-présidente aux activités sociales, je tente de de faire participer le plus de gens possible aux évènements, qu’ils soient catholiques ou non! Je crois qu’il est possible d’organiser des événements qui n’impliquent pas nécessairement de sortir dans un bar. De fait, je tente de créer une programmation diversifiée qui a le potentiel de plaire à beaucoup de gens!

LD: Et comparativement à l’an passé et même aux années antérieures, comment se portent les activités?

CV: Pour être franche, les activités et évènements des années passées n’étaient pas très bien annoncés, je ne savais pas moi-même ce qui se passait au centre! C’est alors difficile de comparer la réaction des gens entre cette année et les années précédentes. Je crois pourtant que les gens sont très enthousiastes à propos des événements, mais la plupart du temps, les gens se concentrent davantage sur leurs études que sur des activités. Et concernant l’extérieur de Montréal, personne ne m’a demandé jusqu’à ce jour de créer de tels événements. Je sais que par le passé il y a eu une activité d’organisée aux cueillettes, mais ce qui nous limite dans ce cas est le transport puisque la majorité des gens sont limités aux transports en commun.

 
Sur le même sujet:
7 octobre 2016