Tinder: du nouveau pour l’amour 2.0
13 janvier 2014

Non, vous n’avez pas rêvé, l’application qui fait le buzz en ce moment est bien une application qui vous permet de détecter l’âme sœur dans un périmètre réduit autour de vous. L’âme sœur à portée de main finalement, ou, en tous cas, accessible à pattes. Tinder ne date pas vraiment d’hier puisqu’elle a vu le jour en septembre 2012. Cependant ce n’est que depuis quelques temps que l’on ne parle que de cette application love 2.0, téléchargée plus de 100 000 fois par jour dans les salons de Montréal et du reste du monde. Partons à la découverte de cette nouvelle petite merveille de la technologie.

Nouvelle étape franchise dans la cour en ligne
En tant que québécoise originaire d’une contrée perdue dans les environs de Mascouche, j’ai souvent fait l’usage des sites de rencontres en ligne. D’abord, quand j’étais adolescente, avec mes copines, nous nous amusions à parler aux garçons sur des chats. Amusées puis un peu choquées par ces «machines à faire du sexe» au Québec, nous avions un peu lâché l’affaire. Cependant, en arrivant à Montréal pour effectuer mes études universitaires, je me suis replongée dans le monde de l’amour virtuel, me disant que cela me permettrait notamment de rencontrer des gens. J’ai testé plusieurs sites qui ne sont néanmoins pas parvenus à m’exciter plus que cela. Et puis en juin dernier, une copine m’a montré Tinder. Là débutent mes folles péripéties sur Internet.
Tinder a déjà l’avantage d’être une application: on l’emmène donc partout avec nous. C’est donc très pratique et son fonctionnement évite de se prendre des « ents» en direct. En effet, au fur et à mesure que défilent les photos sous nos yeux, on «like» ou non. Si jamais la personne «likée» venait à vous «liker» à son tour, c’est un «match» et vous pouvez entamer une conversation Fonctionnement bien étudié et parfait pour nos fragiles égos surdimensionnés.

Avantages et inconvénients
Donc premier et principal avantage sur l’appli: pas de «bâche» à la clé. Cependant la petite nouvelle sur l’écran de votre téléphone pourrait vous réserver des surprises. Tinder demeure un outil de recherche du «coup d’un soir» parfait plus que du prochain amour de votre vie. Pas la peine de vous faire des idées, donc, la majorité des rencontres réelles provoquées par l’appli se terminent au lit et c’est tout. Loin de moi l’idée qu’il est impossible d’aimer après avoir «matché». Cependant, l’amour n’est certainement pas l’objet de recherche numéro 1 sur Tinder.
Au détour de ses chemins de traverse, Tinder vous propose parfois de «liker» vos amis. C’est toujours mieux que «Bang your friends on Facebook», certes. Cependant cela reste un peu gênant surtout si vous avez rencontré la blonde de l’ami en question hier… Beaucoup plus gênant encore, voilà que vous venez de croiser votre petite sœur de 15 ans nue sur sa photo de profil.
Enfin, comme je l’ai expliqué au début de cet article, Tinder vous propose de rencontrer des personnes qui vivent dans vos alentours. Mieux vaut donc pour vous vivre dans un endroit un peu glamour si vous ne souhaitez pas croiser une colonie de bucherons en vous baladant sur l’application !

 
Sur le même sujet: