Suzanne Fortier choisie comme nouvelle rectrice
5 mars 2013 - Image par Courtoisie Université McGill
Une femme bilingue à la tête de l'Université

Le Conseil des gouverneurs de McGill a choisi Mme Suzanne Fortier en tant que 17e principale et rectrice de l’Université McGill. Mme Fortier assumera son rôle à partir du début septembre 2013 et ce pour un terme de cinq ans.

Suzanne Fortier était présidente du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) depuis janvier 2006 et son mandat a été renouvelé en novembre 2010 pour une période de cinq ans. En entrevue avec Le Délit, Michèle-Jamali Paquette Directrice des communications au ministère d’État (Sciences et Technologie) explique que Mme Fortier a quitté, depuis hier, ses fonctions au CRSNG.

Fortier est diplômé de l’Université McGill, où elle a obtenu un baccalauréat en sciences et un doctorat. Elle a également servi en tant que doyenne adjointe des études supérieures et de la recherche, vice-rectrice à la recherche et vice-rectrice à l’enseignement de l’Université Queen, où elle a également été professeur de chimie.

Le Conseil a pris une décision unanime, suite à la recommandation formulée par le comité consultatif  auprès du président du Conseil. Le comité consultatif était formé d’étudiants, membres de l’administration et du personnel de soutien, des professeurs et des anciens élèves. Haley Dinel, VP aux Affaires Universitaires à l’AÉUM et membre du comité consultatif se dit contente de la décision. «Elle est la meilleure sur tous les points; que ce soit par rapport au Québec, à la recherche, aux relations avec les étudiants» affirme  Dinel, en anglais, lors d’une entrevue avec Le Délit. 

Les coûts liés à la recherche de la nouvelle rectrice de McGill s’élevaient aux alentours de 180 000 dollars en septembre 2012. En entrevue avec Le Délit Kip Cobbett, n’était pas en mesure de donner un estimé de la somme totale dépensée à ce jour, mais tient à rappeler, en anglais, que il est «important de comprendre que nous cherchions nos candidats à l’échelle internationale». En effet McGill utilisait les services du cabinet de recrutement international Odgers Berndtson. M Cobbett ne peut toutefois pas confirmer que Mme Fortier ait été suggérée  par le cabinet.

La principale depuis 2003, Heather Munroe-Blum, terminera son second mandat le 30 juin 2013 et un principal par intérim sera nommé pour assurer la direction de juillet à septembre. Munroe-Blum ne quitterait pas nécessairement l’Université McGill une fois son mandat terminé. Dans une entrevue avec les médias étudiants l’année dernière elle mentionnait ne pas écarter un retour à l’enseignement de la médecine au sein de l’Université McGill.

Article en développement 

 
Sur le même sujet: