Deuxième journée de combat au Salon Plan Nord
21 avril 2012
Suite à une deuxième manifestation en deux jours face au Palais des congrès, plus tôt ce matin, le Salon Plan Nord a été annulé pour la journée.

Plus tôt ce matin, le deuxième jour du Salon Plan Nord a été une nouvelle fois interrompu par des manifestants. Cette fois-ci, la manifestation était conjointement organisée par la coalition RRQ (Réseau de Resistance du Québécois) et InnuPower. La manifestation, dénonçant le projet du gouvernement Charest, s’est soldée par un peu plus de 80 arrestations.

Nicolas Quiazua | Le Délit
Après les débordements de la veille, une forte présence policière était déployée à l’intérieur comme à l’extérieur du Palais des congrès. Les travailleurs et hommes d’affaires venus de partout au Québec bénéficiaient d’une seule entrée qui a été fermée à partir de 10h45.

Les manifestants initialement pacifiques ont rapidement fait face à l’escouade anti-émeute, qui leur a interdit de bloquer les portes du Palais des congrès.

Vers 11h30, la manifestation s’est divisée en deux.  En grande majorité, le groupe du RRQ menait la marche, suivi de la police, alors que le groupe Innu restait confiné à la place Jean-Paul-Riopelle.

La police a déclaré la manifestation illégale aux alentours de midi. Quelques minutes plus tard, les manifestants ont été pris en souricière sur la rue St-Antoine entre Saint-Alexandre et Jean-Paul-Riopelle. Plusieurs dizaines de manifestants ont tenté de s’échapper sans succès par une ruelle.  La police a ainsi pu procéder à l’arrestation de masse.

Aux alentours de 1h30, le SPVM a annoncé aux travailleurs attendant à l’extérieur que le salon était annulé pour la journée.

 

 
Sur le même sujet: