McGill: un état d’esprit
20 mars 2012
Le jeune artiste Trippy Yang rappe la vie à McGill dans une vidéo qui sera diffusée mercredi prochain.

400 giga-octets d’enregistrement vidéo, 10 mois de travail, le tout pour produire un remix d’Empire State of Mind de Jay-Z qui donne bonne mine à l’Université McGill. Le concept, utilisé par de nombreuses universités aux États-Unis, consiste à produire une performance musicale censée exprimer toutes les facettes de la vie étudiante. À McGill, l’idée a été reprise par Trippy Yang, un ancien étudiant d’ici.

Nicolas Quiazua | Le Délit

 

Ce sont plus de 300 collaborateurs qui se sont joints au projet pour danser sur la chanson remixée et interprétée par Trippy Yang et ses musiciens. Les professeurs, les groupes étudiants, l’administration et les alumni figurent dans plus de 30 lieux différents, sur et en dehors du campus, afin montrer leur fierté d’appartenir à l’Université.

Hector Hernandez, directeur artistique et photographe, est très enthousiaste par rapport au résultat. Sa contribution: la majorité des prises de vue et le montage de la vidéo. Il considère qu’il a vécu une expérience d’équipe hors de l’ordinaire. «Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, mais je n’ai pas été déçu.»

Avec seulement un petit budget, le résultat de la vidéo relève le défi initial: montrer l’état d’esprit du campus et exhiber les talents des étudiants. Par exemple, la performance live improvisée d’Urban Groove Dance Project a beaucoup impressionné les instigateurs du projet.

Dans une atmosphère de manifestations et de protestations sur le campus, la vidéo McGill State of Mind pourrait sembler impertinente puisqu’on n’y retrouve aucune évocation des troubles de l’année. «Ce qu’on entend dans les médias, c’est la polarisation des étudiants et de l’administration sur le campus, donc les futurs étudiants verront autre chose dans notre vidéo», explique Trippy Yang.

«C’est vrai que c’était une année chaotique, mais vu le climat, notre musique résonne encore plus fort», continue Trippy. Avec leur vidéo apolitique, l’équipe de McGill State of Mind espère que les gens passeront par-dessus leurs différends pour s’offrir cinq minutes de pure nostalgie.

La vidéo McGill State of Mind sera diffusée sur YouTube dès mercredi le 21 mars.

 
Sur le même sujet:
7 février 2012
3 avril 2012