La trilogie du Rideau rouge
18 octobre 2011
Le Délit présente trois films de la Red Curtain Trilogy de Baz Luhrmann.

Les trois films, sans histoire commune, sont reliés par une mise en scène théâtrale, exagérée, colorée et souvent loufoque.

Strictly Ballroom, sorti en 1992, se situe dans le milieu de la danse de salon. La mère du réalisateur australien était professeure de danse et lui-même prit beaucoup de cours dans sa jeunesse. Le scénario est inspiré d’une pièce de théâtre que Baz Luhrmann a écrit lors qu’il était à l’université. Scott Hastings (Paul Mercurio) est un danseur de salon de Sydney qui veut changer les règles très strictes du milieu et y apporter ses propres touches personnelles, au grand découragement de sa mère (Pat Thomson), professeure de danse exubérante.

L’unique comédie de la trilogie, Strictly Ballroom est hilarante et ridiculise le milieu kitch de la danse de salon. Strass et paillettes, costumes plus que flamboyants, couleurs très vives, et tous les stéréotypes dans un seul film. Le film eut un énorme succès en Australie et reçut quelques prix internationaux dont quelques BAFTA.

Romeo + Juliet (1996) est certainement le film de la trilogie qui fut le plus mal reçu de la critique. L’histoire, connue de tous, fut adaptée aux États-Unis des années 90. Donc, les épées sont remplacées par des fusils et l’habillement est complètement différent. Par contre, la grande particularité tient dans les dialogues qui sont restés intacts. Dans la version originale anglaise, les dialogues sont en vieil anglais, ce qui crée un grand choc avec la mise en scène. Toutefois, c’est ce qui apporte un cachet si unique, en comparaison avec les multiples adaptations de Roméo et Juliette.

Finalement, il y a Moulin Rouge! (2001), un succès autant critique que commercial. Inspiré en partie des opéras La Traviata de Giuseppe Verdi et La Bohème de Giacomo Puccini, Moulin Rouge! raconte l’histoire de Christian (Ewan McGregor), un poète, qui tombe amoureux de la vedette mourante du cabaret Moulin Rouge de Paris, Satine (Nicole Kidman).

Après avoir exploré le milieu de la danse et du théâtre dans ses deux films précédents, Baz Luhrmann touche maintenant au milieu de la chanson, car Moulin Rouge! est un film musical. Le réalisateur termine sa trilogie en avec un film en béton: une bonne réalisation, la cinématographie est riche et la distribution est parfaite.

Les danseurs de Strictly Ballroom, Roméo, Juliette et la troupe de Moulin Rouge! jouent tous un rôle à un moment où un autre. Ils se costument pour sortir de la réalité que ce soit pour une compétition de danse, un bal costumé ou un spectacle musical. De plus, les trois films sont colorés, exagérés à souhait et la musique est importante. Tous ont des environnements stéréotypés, parfois mêmes loufoques. Et bien sûr, chaque film débute et se termine avec des rideaux rouges. Red Curtain est une trilogie intéressante qui amène la mascarade à un autre niveau, soit le mise en scène théâtrale, sur-exagérée et riche en émotions.

 
Sur le même sujet:
27 septembre 2011
18 octobre 2011
17 janvier 2012