Bouquins en grève
27 septembre 2011
Comme beaucoup d’autres étudiants qui sont en première année à McGill, MUNACA m’a accueillie avec une grève.

Contrairement aux autres, j’ai commencé mon premier travail à McGill à la bibliothèque McLennan avec le programme travail-études. Cet article ne concerne pas la grève ou même MUNACA; on en déjà a entendu parler.

Alice Des | Le Délit
En fait, j’écris au sujet des étudiants qui, dans la tentative de soutenir le mouvement, ont planifié d’enlever des livres des rayons de la bibliothèque.La démonstration a été arrêtée, mais les bibliothécaires stellaires avec lesquels je travaille ont bien observé la quantité de livres qui apparaissaient sur les tables et dans les boites de retour. Ma première semaine s’est bien déroulée. Le nombre de livres qui n’étaient pas sur les rayons de bibliothèque semblait normal. Lors de la deuxième semaine, le vendredi 16 septembre plus exactement, la situation a changé. Au sixième étage, quatre rangées de livres étaient vides. D’ailleurs, il y avait aussi plus de cinquante étagères dans la même situation dans les allées, ce qui n’arrive jamais.

Cette période de travail était loin d’être la meilleure car j’ai dû ranger et trier plus de livres que d’habitude dans des conditions plus difficiles. Le sixième étage était complètement en désordre. Cependant, ceux qui sont le plus affectés ne sont pas les bibliothécaires, ni même moi, ce sont les étudiants et les professeurs qui cherchent des livres. Quiconque ayant essayé de trouver un livre parmi des milliers sait que c’est déjà difficile avec tous les chiffres et lettres à déchiffrer.

Enlever les livres, et le désordre qui vient avec, augmente la possibilité qu’ils seront mal placés. À la fin de la journée, lorsque j’ai fait mes heures, je finis, mais les étudiants qui ont besoin de livres éprouvent un problème plus grand.

Pour finir, je ne remplace pas les grévistes; les emplois pour les étudiants ont toujours existé et continueront d’exister après que la grève sera terminée. Alors, si vous soutenez MUNACA et que vous souhaitez exprimer votre soutien, portez un badge, marchez avec eux, mais ne dérangez pas les services que McGill vous offre. Ces actions-ci ne font rien que ralentir les services encore plus.

 
Sur le même sujet:
13 septembre 2011
6 septembre 2011