La pause culturelle
6 octobre 2009
Semaine de lâches

McGill est une de ces malheureuses universités qui ne bénéficient pas de semaine de relâche durant le semestre d’automne. Pour faire un pied de nez à l’administration mcgilloise –ou plutôt à cause de la précarité financière du journal–, votre Délit chéri fera une pause la semaine prochaine. Ce n’est toutefois pas parce que vous n’aurez pas le bonheur de nous lire pendant une semaine que la vie culturelle montréalaise s’arrête, consolez-vous! Il y a tant à faire que Le Délit peine à chaque numéro à condenser le tout dans ses trop peu nombreuses pages. Je me ferai donc douce cette semaine –pas de God-bashing cette fois– et me contenterai de vous faire part de quelques suggestions pour les deux prochaines semaines.

Au grand écran, le Festival du Nouveau Cinéma est à nos portes pour une 38e édition. Prenant la ville d’assaut du 7 au 18 octobre,  le Festival promet de montrer une façade moins connue du cinéma. Parmi la foule de films à avoir attiré notre attention, on retrouve le très difficile Bandaged de Maria Beatty, la rétrospective sur la réalisatrice Jane Campion, le programme présentation spéciale sur Gabriella Ferri, la co-production Sénégal-France Ramata et enfin, vraiment, beaucoup trop de titres pour pouvoir tous les énumérer ici! Ne manquez pas de consulter la programmation du Festival pour vous mettre l’eau à la bouche: www.nouveaucinema.ca.

En musique, le groupe pop progressif montréalais Polipe présentera son premier album Tropiques du cancer le 13 octobre prochain au Lion d’Or. Pour la modique somme de 10$ (8$ en prévente), il vous sera donc possible d’assister à la prestation de ce groupe à suivre.  Gens de Québec, le lancement de l’album dans la Capitale aura lieu le 16 octobre au Cercle, où Navet Confit sera également de la partie. Visitez le www.polipe.com.

Côté arts visuels, le Musée d’art contemporain propose à partir du 10 octobre trois nouvelles expositions, dont on espère vous entretenir plus longuement dans les prochaines semaines. La Canadienne Tricia Middleton, qui présentera son mélange de grotesque et de baroque, l’Anglaise Tacita Dean qui, pour sa première exposition individuelle à être présentée au Canada, nous plongera dans une installation sur la danse moderne, et la Québécoise Francine Savard, qui s’intéresse à la peinture monochrome, seront les têtes d’affiche du Musée d’art contemporain pour cette automne. Visitez le site web du MAC pour connaître l’horaire des vernissages: www.macm.org

Et voilà donc de quoi enrichir vos deux prochaines semaines. Ne vous laissez surtout pas pourrir par la mi-session, il y a trop à faire en ville pour se ruiner la vue dans de lourds textes de théorie. Allez, dehors! On se retrouve le 20 octobre.

 
Sur le même sujet:
8 septembre 2009
27 octobre 2009
20 octobre 2009