Waitz, nouvelle appli pour voir le taux d’occupation des bibliothèques

La technologie est disponible à Redpath et à McLennan.

Yigu Zhou | Le Délit

Depuis février 2020, des dispositifs installés par l’Université McGill mesurent le taux d’occupation des bibliothèques McLennan et Redpath. L’initiative vient satisfaire les demandes de plusieurs étudiant·e·s, selon l’Université, qui se plaignaient qu’il était difficile de trouver des espaces libres dans les bibliothèques, surtout en période d’examens. Le pourcentage d’occupation de chaque étage peut être consulté aux entrées de McLennan et de Redpath, ainsi qu’en utilisant l’application Waitz.

Comment ça fonctionne ?

La technologie Waitz fonctionne grâce à des senseurs qui repèrent les fréquences Wi-Fi et Bluetooth environnantes afin d’identifier le type et le nombre d’appareils présents dans une salle donnée. Les senseurs reconnaissent les ordinateurs portables, les téléphones portables et d’autres appareils connectés. Même si la technologie peut détecter l’adresse MAC (de l’anglais, « Media Access Control ») d’un ordinateur, l’Université et Waitz assurent toutes deux que cette information est immédiatement cachée et ne peut être décryptée. Malgré des questionnements par rapport à la protection de la confidentialité des données des utilisateur·rice·s lors de la première implantation de Waitz en 2018, la compagnie affirme que seul le taux d’occupation des bibliothèques peut être partagé. Selon la compagnie, la précision de la technologie varie entre 80% et 95%, selon la taille de la salle, les salles plus grandes ayant des taux de précision plus élevés.

« Plusieurs étudiant·e·s se plaignaient qu’il était difficile de trouver des espaces libres dans les bibliothèques »

Les origines de l’initiative

La compagnie à l’origine de la technologie a été créée par quatre étudiant·e·s de l’Université de Californie à San Diego (UCSD) qui se disaient fatigué·e·s de perdre du temps à chercher des places disponibles dans les bibliothèques de leur université. Un succès auprès de l’UCSD, Waitz s’est jusqu’à présent étendue dans trois autres universités nord-américaines : l’Université de Californie à Santa Barbara, l’Université de Californie à Irvine et l’Université McGill. Depuis sa création, Waitz a aussi développé des technologies capables de conseiller aux universités des façons d’optimiser l’espace de leurs bibliothèques.


Dans la même édition