Une rentrée masquée à McGill

L’Université annonce le retour à l’enseignement en présentiel pour l’automne 2021.

Adélia Meynard | Le Délit

Le 23 février dernier, l’Université McGill a annoncé le retour à l’enseignement en présentiel dès l’automne 2021. Dans un communiqué officiel, l’on pouvait lire que « les étudiants et le personnel enseignant doivent se préparer à se rendre plus régulièrement sur les campus d’ici septembre ». 

L’administration mcgilloise travaille depuis des mois en étroite collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux et la Direction de la santé publique, autant au niveau provincial qu’au niveau régional. La décision du retour en présentiel a été motivée notamment par l’évolution de la campagne de vaccination déjà entamée au Québec. D’ici septembre, la majorité de la population à risque sera vaccinée. Pour le vice-principal exécutif adjoint (enseignement et programmes d’études) Christopher Buddle, la progression de la campagne de vaccination diminuera les risques de contagion, ce qui rendra plus sécuritaire l’enseignement en présentiel. Le Pr Buddle a toutefois déclaré que la communauté mcgilloise ne serait pas contrainte à être vaccinée pour se présenter sur le campus, bien que le masque sera obligatoire. 

Offrir un « degré de certitude »

McGill a été l’une des premières universités québécoises à faire l’annonce du retour en présentiel, suivie de près par l’Université de Montréal, le 24 février dernier. Pour le premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante) Fabrice Labeau, cette annonce permet de donner à la communauté mcgilloise un « degré de certitude » quant à l’automne 2021, d’autant plus important pour les étudiants qui entameront une première année à McGill. Pour beaucoup d’entre eux, cette information les aidera à guider la planification du logement et du transport, qui doit se faire aussitôt que possible. Le Pr Labeau a tenu à souligner qu’un retour en présentiel permettra à McGill d’offrir à ses étudiants « un niveau académique fidèle à ce pour quoi [ils] se sont engagés au départ ».

Une garantie pour les étudiants internationaux

Pour les étudiants internationaux, les frontières canadiennes sont actuellement ouvertes. En date du 21 février, le gouvernement fédéral a ajouté de nouvelles exigences pour entrer au pays, notamment une quarantaine obligatoire à l’hôtel. Pour pallier certains de ces frais supplémentaires engendrés par la COVID-19, un programme de bourses sera mis à la disposition des étudiants internationaux. Ceux qui prévoient étudier à McGill en septembre doivent donc planifier leur voyagement et leur quarantaine, car McGill s’attend à ce qu’ils soient sur le campus dès septembre. Les résidences universitaires ouvriront également leurs portes à tous les étudiants admissibles qui en feront la demande. 

La tenue des activités parascolaires 

L’année pandémique aura apporté un creux dans l’implication étudiante, selon le Pr Buddle. Dès septembre, les activités académiques (enseignement, apprentissage et recherche) seront prioritaires, mais certaines activités parascolaires pourront également être permises en présentiel. L’Université considère la possibilité d’offrir une semaine d’orientation double ainsi qu’une Soirée d’activités double (Activities Night, ndlr), à la fois pour les étudiants ayant débuté à McGill en 2020 et pour la nouvelle cohorte de septembre 2021. Cet effort viserait à augmenter l’implication étudiante et le sentiment d’appartenance à l’Université, qui ont été affectés négativement par la pandémie selon le Pr Buddle. Les clubs et les associations étudiantes ont notamment eu beaucoup de difficulté à recruter de nouveaux étudiants cette année, a affirmé le Pr Labeau.

Des échanges étudiants encore incertains

Les échanges étudiants ainsi que les programmes d’études à l’étranger demeurent incertains pour septembre. « Pour que les échanges à l’automne soient possibles, une stabilité sanitaire doit avoir lieu non seulement au Québec, mais aussi à l’international. Cette stabilité est beaucoup plus difficile à atteindre et à planifier », a souligné le Pr Labeau. Comme il n’est pas possible de prévoir les limitations particulières qui seront celles de chaque pays, il est encore trop tôt pour offrir des lignes directrices claires à ce sujet, a‑t-il ajouté. L’administration mcgilloise, en accord avec les prévisions de la Santé publique, prévoit un retour à la normale à l’hiver 2022 pour les programmes d’échanges étudiants. 

« Pour que les échanges à l’automne soient possibles, une stabilité sanitaire doit avoir lieu non seulement au Québec, mais aussi à l’international. Cette stabilité est beaucoup plus difficile à atteindre et à planifier »

Fabrice Labeau

Une session d’été en ligne

À moins de changements majeurs dans la situation sanitaire, McGill a confirmé que la session d’été 2021 se tiendrait quant à elle en ligne. Des activités en présentiel seront toutefois possibles pour certaines facultés. De plus amples détails sont à venir.

Pour lire le communiqué officiel envoyé à la communauté étudiante le 23 février dernier : Reprise des activités sur le campus à l’automne 2021.


Dans la même édition