Une merlette triomphe à Miami – Le Délit
Une merlette triomphe à Miami
Par · 4 février 2020
Laurent Duvernay-Tardif, ancien étudiant mcgillois, gagne le Super Bowl.
Image par Marco-Antonio Hauwert Rueda | Le Délit

Laurent Duvernay-Tardif, ancien étudiant en médecine à McGill, remporte le Super Bowl, dimanche 2 février, soit le plus grand match de football nord-américain de l’année. Son équipe, les Chiefs de Kansas City, gagnaient contre les 49ers de San Francisco, 31 à 20, suite à une remontée spectaculaire.


Joueur et étudiant

Né au Mont-Saint-Hilaire (QC), le jeune canadien commence à peine à jouer au football, à 14 ans, lorsqu’il part voyager pendant une année en bateau avec sa famille, aux Bahamas. À 16 ans et de retour à Montréal, il poursuit immédiatement ce sport qu’il commence à maîtriser.


En 2010, Duvernay-Tardif entre en école de médecine à l’Université McGill, où il rejoint l’équipe universitaire des R*dmen (ancien nom des équipes sportives masculines de l’Université McGill). Même s’il doit combiner études et sport, son succès est énorme. En 2013, il remporte le J. P. Metras Trophy, décerné au meilleur joueur de ligne offensive du football universitaire canadien. Dans un article au Vault en 2014, Joan Niesen affirme que « Duvernay-Tardif, le meilleur joueur à McGill […] et un homme avec de bonnes chances d’intégrer la NFL [National Football League, ligue de football étasunienne, ndlr], ne s’entrainait qu’une fois par semaine — et il était tout de même le meilleur joueur universitaire du Canada ».


La même année, il est sélectionné au repêchage de la NFL en 200e position, soit en sixième ronde, par les Chiefs de Kansas City. Il est le quinzième joueur de sa position à être sélectionné en 2014. Il monte cependant progressivement les échelons de la NFL, et devient titulaire dans son équipe depuis 2015.


Avec le soutien de l’entraîneur des Chiefs, Andy Read, Duvernay-Tardif utilise les périodes de hors-saison pour poursuivre ses études de médecine et remplir ses rotations cliniques à l’hôpital. Il obtient son diplôme de médecine en 2018 et devient le premier joueur actif de l’histoire de la NFL. Le 2 février 2020, Duvernay-Tardif dispute le premier Super Bowl de sa carrière contre le 49ers de San Francisco.


Une finale de spectacle

Le match, joué au stade Hard Rock de Miami, Floride, présente Jennifer Lopez et Shakira lors d’un spectacle de mi-temps stellaire. La diffusion d’une publicité de trente secondes, à cette occasion, coûte quelques $5,6 millions (américains).

La finale ne déçoit pas. La mi-temps finit à égalité parfaite avec un score de 10 à 10. Cependant, les 49ers, favoris au titre suite à l’élimination des Patriots de New England, prennent l’avance dans un troisième quart qui se conclut avec le résultat de 20 à 10. Mais les Chiefs, menés par leur quarterback Patrick Mahomes et habitués aux remontées – ils ont fini par gagner tous les matchs qu’ils perdaient de plus de 10 points, cette après-saison – achèvent une remontée spectaculaire pour finir 20 à 31.

« Nous continuions à croire », disait Mahomes à la conclusion du match. « C’est ce que nous avons fait toute l’après-saison. J’ai senti que si nous étions derrière de dix points, cela voulait dire que nous ne jouions pas notre meilleur football. Mais les gars ont vraiment intensifié le niveau. Ils ont cru en moi. J’étais en train de faire de nombreuses erreurs au début du match. Mais nous avons trouvé un moyen de gagner à la fin. » À 24 ans et 138 jours, Mahomes est le deuxième quarterback le plus jeune à gagner le Super Bowl (après Roethlisberger). Il s’agit là du premier Super Bowl des Chiefs depuis 1970, ou le premier dans le format moderne de la compétition.

 
Sur le même sujet: