Fusion pourpre – Le Délit
Fusion pourpre
Par · 8 octobre 2019
Image par Pierre-Yves Girard

Les reliefs d’une cité engloutie semblent se refléter dans les eaux limpides d’un lac. D’un trait constant et harmonieux, la vaste étendue répand la sérénité sur un horizon pittoresque. Absorbé dans la contemplation de ce paysage vaguement exotique,  l’esprit rationnel se trouve soudainement frappé par la teinte fantastique de ses profondeurs multiples. La projection d’un miroitement d’émeraude dans un ciel tourmenté arrache alors les âmes à la réalité pour les porter sur les volutes d’un univers dantesque. Le tracé régulier des nappes lumineuses est tout à coup écrasé par les nuées d’un tourbillon rouge sang. Difformités extravagantes et figures monstrueuses semblent jaillir de la cité en ruines pour former une tour infernale. Dans l’enchevêtrement de ces formations angulaires s’épanouit alors une nébuleuse apocalyptique, au sein de laquelle une tempête de feu s’échappe des griffes du diable. Depuis les profondeurs placides jusqu’à la voûte torturée de cette figure satanique, textures, couleurs et univers s’accordent sur une danse macabre. Une véritable fusion des matières, des styles et des imaginaires explose alors dans une effervescence cataclysmique. 

Figure de fusion 3, 2019

Huile sur toile, 85 x 76 cm

Exposée à la Galerie d’Este.

 
Sur le même sujet:
25 septembre 2012
22 septembre 2015