Les équipes changent de nom – Le Délit
À la uneSuite au référendum sur les «Redmens», la direction de McGill consent à changer le nom de ses équipes sportives.
Les équipes changent de nom
Par · 12 avril 2019
La principale Suzanne Fortier annonce que McGill retire le nom R*dmen.
Image par Iyad Kaghad

Vendredi matin, le 12 avril, tou·te·s les étudiant·e·s de McGill ont reçu un communiqué de la principale de l’Université, Suzanne Fortier, leur annonçant sa décision finale quant au changement de nom des équipes sportives masculines de McGill. Suite à une campagne pour un changement de nom qui durait depuis octobre et malgré le retardement annoncé de sa décision jusqu’à la fin de l’année scolaire, la principale a statué qu’à « compter d’aujourd’hui, les équipes sportives universitaires masculines de McGill ne porter[aient] plus le nom Redmen ».

Un long processus

Dans son communiqué, la principale souligne avoir consulté une grande diversité de membres de la communauté mcgilloise, y compris des étudiant·e·s, des membres de personnel et du corps enseignant, « dont des membres des communautés autochtones ».

La décision de la principale a plusieurs fois été remise à plus tard, causant l’impatience au sein de certaines communautés du campus. Suzanne Fortier a justifié cette attente par la longueur du processus de délibération, notamment due à l’étude du rapport final du groupe de travail sur les principes régissant la commémoration et les changements de nom.

Suzanne Fortier a abordé « l’immense fierté que ressentent nos étudiants-athlètes et nos diplômés face à la riche histoire et à la longue tradition de nos équipes sportives universitaires ». En effet, le soutien, notamment financier, des anciens élèves de McGill  « qui ressentent un profond attachement à l’égard du nom de l’équipe », a probablement joué un rôle non négligeable dans le processus de délibération concernant le changement de nom. Toutefois, la principale a enchainé en tenant compte de « toute la douleur causée par le nom Redmen », et du « conflit intérieur entre la fierté légitime [de certains étudiant·e·s] d’appartenir à un peuple autochtone et celle d’être des étudiants mcgillois ». Celle-ci reconnaît aussi que l’ancien nom, malgré le fait qu’il n’ait pas été pensé en lien direct aux communautés autochtones lors de sa création, « est largement reconnu comme un terme offensant […] comme en font foi les principaux dictionnaires de langue anglaise ». « Nous ne pouvons faire fi du sens qui lui est attribué aujourd’hui », ajoute-t-elle.

Prochaines étapes

Suzanne Fortier a annoncé que le nom serait retiré immédiatement. Un nouveau nom sera créé à travers « un processus consultatif », au sein d’un comité spécial. Pour le moment, les équipes se feront simplement appeler McGill, et le nouveau nom devrait être annoncé au début de la saison de 2020-2021.

L’alliance des étudiants autochtones de McGill (Indigenous Student Alliance, en anglais, ndlr) a republié le communiqué sur leur page Facebook, avec le message : « Nous sommes fous de joie de la décision de renommer l’équipe sportive masculine. Nous voulons remercier tous ceux qui nous ont soutenus et qui ont travaillé sans relâche sur cette campagne […] Surtout, nous sommes reconnaissants pour le travail de tous les groupes d’étudiants autochtones qui nous ont précédés et qui militent pour ce changement depuis des décennies »

 
Sur le même sujet: