Quatre podcasts qui bousculent le genre – Le Délit
Quatre podcasts qui bousculent le genre
Par · 26 février 2019
Image par Grégoire Collet | Le Délit

GARÇONS

Les épisodes du podcast mettent à l’honneur  des hommes queers et féministes, qui pour le temps d’une heure prennent la parole et se racontent. On y entend parler de militantisme LGBTQ+, de séropositivité, de rejet familial ou d’addiction au monde de la nuit. On ne remarque que très peu la présence de l’hôte, qui laisse une grande place aux témoignages de ses invités. Ce qu’on écoute dans Garçons est parfois dur, souvent beau, et participe à une redéfinition et pluralisation de la masculinité.

LES COUILLES SUR LA TABLE

Avec sa trentaine d’épisodes, le podcast a réussi à se frayer une place dans le paysage féministe francophone. Destiné aux hommes comme aux femmes, le podcast explore toutes questions liées à la masculinité: harcèlement perpétré par les hommes, violences conjugales, santé… Les invité·e·s sont généralement des expert·e·s dans les sujets traités, et apportent une réflexion sur ce que signifie le fait d’être un homme aujourd’hui.

EVE ET PANDORE

Le nom du projet, emprunté aux mythologies chrétiennes et grecques, évoque la première femme, accablée dans les imaginaires collectifs en raison des pêchés dont elle est tenue responsable. Eve et Pandore est diffusé sur la radio montréalaise CKUT et apporte une réflexion sur l’engagement de femmes québécoises. Le regard intersectionnel posé sur les sujets rend le podcast riche et pertinent quant aux questions féministes qu’il aborde.

UN PODCAST À SOI 

Un podcast à soi se penche sur la question de l’égalité entre les hommes et les femmes. Chaque épisode dure une heure et explore en profondeur un thème. Vieillesse, prostitution, garde des enfants, les sujets sont nombreux. Chaque écoute du podcast fait ouvrir un petit peu plus les yeux sur les dynamiques complexes qui régissent le patriarcat.

 

 
Sur le même sujet: