Élections AÉUM : v.-p. Interne – Le Délit
Élections AÉUM : v.-p. Interne
Par · 17 mars 2018
Le Délit est allé à la rencontre de Matthew McLaughlin, seul candidat au poste de v.-p. Interne de l’AÉUM.
Image par Claire Grenier

Originaire du Nouveau-Brunswick, Matthew McLaughlin est présentement un étudiant en U0 de la Faculté de gestion Desautels. Il prévoit faire une majeure en Gestion stratégique et une mineure en Urban systems. Matthew décrit sa campagne et son programme comme étant «pragmatique et réaliste». Il souhaite augmenter la visibilité et la transparence de l’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM, SSMU en anglais, ndlr) en implantant des forums publics avec les exécutifs et en faisant des résumés des activités de l’AÉUM par des vidéos en direct sur Facebook. Le candidat est actuellement impliqué au sein de l’AÉUM comme Secrétaire général de la présidente ainsi que dans d’autres comités.

Le Délit (LD): Pourquoi t’es-tu présenté au poste de v.-p. Interne?

Matthew McLaughlin (MM): Premièrement, je crois qu’il existe une question plus large, à savoir: Pourquoi s’impliquer au sein de l’AÉUM en général? Il y a une grande partie des étudiant·e·s qui ne veulent pas s’impliquer dans l’AÉUM, et c’est compréhensible. Quand je suis arrivé à McGill, j’avais déjà sept ans d’expérience en politique étudiante et je crois que c’est une sorte de passion. Je crois que c’est la meilleure façon pour moi d’effectuer des changements et de rendre leur environnement meilleur. Je savais donc que je voulais m’investir dans la politique étudiante [à McGill] à un certain point. Pour ce qui est du poste de v.-p. Interne, je crois qu’il y a beaucoup d’interactions directes avec les étudiant·e·s, notamment grâce aux multiples évènements où les étudiant·e·s peuvent s’engager. J’ai également de l’expérience dans la planification d’évènement. Je suis Ambassadeur national Jeunesse pour World Vision Canada, ce qui m’a amené à planifier beaucoup d’évènements de prévention et de campagne de financement. Je suis également v.-p. Évènements pour World Vision à McGill en plus d’être un exécutif pour le McGill policy association. J’ai toujours apprécié le volet communication, je suis un passionné d’écriture et j’aime faire entendre ma voix. Je crois que, puisque mon rôle implique beaucoup de communication, cela a du sens de se présenter pour le poste de v.-p. Interne.

LD: Pourquoi serais-tu un bon v.-p. Interne?

MM: Définitivement à cause de l’expérience que je peux amener dans le contexte de l’AÉUM. Je me suis impliqué dans beaucoup de groupes sur le campus et également à l’extérieur qui m’ont bien préparé pour ce genre de rôle. Spécifiquement au sein de l’AÉUM, je suis présentement Secrétaire général pour la présidente, alors je fais beaucoup de planification en coulisse. Par exemple, nous sommes en train de planifier l’Assemblée générale qui arrive prochainement et il y a beaucoup de documentation à gérer. Je suis également sur le Comité Responsabilité de l’AÉUM (Accountability Comittee, ndlr) et je crois que cela me prépare bien aussi. Je crois aussi plus généralement que je suis entré en contact avec beaucoup de personnes. J’ai communiqué avec plusieurs v.-p. Interne de différentes facultés, différents exécutifs et différentes personnes autour de McGill. Je me suis inspiré de leurs idées Je crois que tout cela combiné à mon expérience m’a permis de développer une plateforme réaliste qui peut réellement avoir un effet sur la vie des étudiant·e·s.

LD: Que penses-tu du désengagement des mcgillois face à la politique étudiante?

MM: Je crois que c’est malheureux. Je le crois vraiment puisque je comprends pourquoi il est possible d’être antipathique à propos de cela à cause des trois dernières années qui ont été difficiles. Cela repousse les étudiant·e·s qui voudraient s’impliquer et je comprends parfaitement cela. En même temps, je comprends que les étudiant·e·s doivent s’impliquer auprès de leur Association étudiante pour la rendre responsable.

LD: Comment penses-tu qu’il serait possible d’augmenter l’intérêt des étudiants?

MM: Pour s’occuper de cela, j’ai prévu plusieurs mesures dans ma plateforme pour augmenter la transparence. Ainsi, les étudiant·e·s pourraient réellement voir l’AÉUM de l’intérieur et connaître les exécutifs, tout cela pour donner une «personnalité» à l’AÉUM. Je crois qu’en faisant cela, on pourra changer la perception que les étudiant·e·s ont de l’Association. L’une des idées spécifiques que j’ai à propos de ce problème est de créer des forums publics où les étudiant·e·s pourront venir interagir avec les exécutifs, leur poser des questions ou dialoguer avec eux. Une autre idée est de changer la stratégie sur les médias sociaux; s’éloigner du format «texte-graphique» mais également montrer le côté humain de l’Association avec des vidéos des exécutifs pour montrer ce qu’ils font. C’est également pour montrer les côtés moins connus de l’AÉUM. En effet, les scandales font parler, mais il y a d’autre côtés, notamment la quantité de travail fait par les exécutifs [qui sont moins connus]. Ces choses sont reliées aux Conseils législatifs dans la forme de mises à jour aux deux semaines. Les étudiant·e·s ont déjà accès aux documents des Conseils, mais n’ont pas d’accessibilité dans le sens où l’accès est difficile. Je veux donc prendre ces rapports et les transformer en résumés condensés qui seront diffusés en direct sur Facebook. Ce sont des façons de montrer le travail des exécutifs aux étudiant·e·s pour que ceux-ci puissent savoir ce qui se passe.

LD: Quel aspect du travail de v.-p. Interne trouves-tu le plus important?

MM: C’est difficile de ne choisir qu’un seul aspect. Évidemment, les rôles principaux du v.-p. Interne sont de s’occuper de la communication et de la planification d’évènement en général. En termes de gros évènement à prévoir, Frosh Week (semaine d’intégration en anglais, ndlr) est vraiment important. Ça comporte beaucoup de responsabilités, assurer la responsabilité et la sécurité durant Frosh est important pour le v.-p. Interne. Il y a également plusieurs autres évènements comme les Olympiques des Facultés ou encore les Four floor, Halloween et d’autres plus petits évènements où il est important d’assurer la sécurité et la responsabilité de tous. Pour ce qui est de l’implication des gens, augmenter le leadership du ListserV est une de mes grandes priorités parce que, quand vous avez tous ces évènements dans une carte à laquelle les étudiant·e·s peuvent accéder, c’est super. Mais quand les étudiant·e·s n’y accèdent pas, il y a un problème. Je crois que le v.-p. Interne a beaucoup d’influence sur la vie étudiante et l’un de mes projets est de créer un calendrier centralisé avec tous les évènements.

LD: Quel sera le plus grand défi à ce poste selon toi? 

MM: Je crois que je réitérerais l’importance de la communication. Je crois que, historiquement, ce portfolio a eu des problèmes avec cela. L’enjeu est de s’assurer que l’information soit diffusée de façon efficace et adéquate. Par exemple, durant Frosh, il y a souvent de la confusion sur le rôle du v.-p. Interne qui n’est pas toujours bien défini. Je crois que l’un des moyens d’arranger cela est de clairement définir quels sont les rôles du v.-p. Interne et aussi que celui-ci assure la communication entre l’AÉUM et le corps étudiant.

Cette entrevue a été traduite de l’anglais.

 
Sur le même sujet: