Les femmes et l’entreprise – Le Délit
Les femmes et l’entreprise
Par · 6 février 2018
Une conférence mcgilloise explique aux étudiantes comment s’imposer dans le monde du travail.
Image par Prune Engérant

Le vendredi 2 février a eu lieu au Hyatt Regency la cinquième conférence de National women in business, organisée par le club Desautels Women In Business de la Faculté de management de McGill. Un évènement rassemblant de nombreuses femmes d’affaires, notamment d’anciennes élèves de McGill, pour inspirer les jeunes étudiantes.

Le marché du travail

Nathalie Lemyre, représentante d’Air Canada à cette conférence, a mené un atelier pour préparer les jeunes étudiantes à l’entrée sur le marché du travail. Elle explique que durant les dernières années, de plus en plus d’entreprises ont été de revoir leur organisation afin de satisfaire les attentes de la nouvelle génération. Selon elle, les entreprises sont attentives et ouvertes à ses souhaits d’avoir un rythme équilibré entre travail et vie personnelle, ainsi qu’un emploi du temps flexible, d’être encouragé etc. Nathalie Lemyre a aussi donné des conseils pour réussir un entretien: ne jamais oublier que le diplôme est la clé pour accéder à une entrevue, mais que seules les capacités extra-scolaires, la personnalité, l’intérêt pour l’entreprise et l’allure vont déterminer le choix des recruteurs. Ainsi, pour se donner toutes les chances de décrocher un travail qui correspond à leurs attentes, ces femmes d’affaires ont conseillé de continuer les études, de trouver un mentor pour s’intégrer dans le monde du travail, de se construire un réseau et de s’engager dans des activités professionnelles, humanitaires, etc. Nathalie Lemyre a conclu en disant «surtout, amusez-vous», en insistant sur le fait que pour être épanouie, il faut prendre du plaisir à travailler.

Les femmes  en affaires

Le principal conseil que toutes ces femmes d’affaires ont donné concernait la confiance en soi. En effet, ces environnements de travail étant majoritairement masculins, les femmes rencontrent de nombreuses barrières à la progression de leur carrière. Cependant, il a été affirmé que le principal obstacle vient d’elles-mêmes: un manque de confiance en soi. Outre les problèmes de sexisme et les remarques parfois déplacées dont ces femmes témoignent avoir été victimes, elles représentent un modèle pour les jeunes étudiantes. D’après la conférencière, elles sont aussi la preuve que oui, une femme peut réussir dans le monde de l’entreprise si elle apprend à avoir confiance en elle, à croire en elle et en ses idées, à se pardonner ses erreurs pour s’imposer dans ce monde encore très masculin. C’est uniquement comme cela qu’une femme d’affaire pourra affirmer «je ne rêve pas de succès, j’y travaille».

Étudiantes inspirées

Marie Perron, élève en première année à la Faculté Desautels témoigne «La conférence Desautels Women in Business fût une expérience très enrichissante et inspirante. Les invitées étaient toutes exceptionnelles et m’ont fait réaliser l’importance de mordre dans chaque moment car les années à venir vont être remplies d’opportunités pour s’épanouir et grandir en tant que personne».

 
Sur le même sujet: