Été 2015
28 mars 2017 - Image par Mahaut Engérant
Ligne de fuite

À l’occasion de la Francofête  Le Délit et le centre d’enseignement du français de l’Université McGill ont organisé un concours d’écriture créative. Le concours s’est divisé en deux catégories : écriture pour les étudiant-e-s de français langue seconde de McGill et écriture pour les étudiant-e-s francophones de McGill. Les six textes retenus seront publiés dans le cahier de création du Délit du 4 avril 2017. En attendant, retrouvez cette semaine les deux premières places de la catégorie étudiant-e-s francophone.


                                           

Deux, trois, quatre bulles,
Les cheveux lissés par le lac,
Un château surplombant de son gothique,
Le baroque, le bel, vert d’air, de Klimt.

Je prends ma respiration,
Notre-Dame m’observe.
Ses tours rivalisent sans horloges,
Astronomique; le temps tourne.

La Pyramide des montagnes
Se reflète dans son miroir aquatique.
-Je mélange deux poèmes.-
Ondulations, de respiration, trouble ce pic.

Rien ne rime, et ça ne rime a rien.
La musique embrouille mon cerveau.
Il, je, nous, il n’y a personne.
Je ne sais qui choisir.

Et pourquoi d’abord ?
C’est vrai, je n’ai pas posé de question.
Le soleil cède sa place à la pluie.

Scintillement estival des jours qui flottent.
Ce papier n’a pas de sens.
La marge n’y est pas au bord.
Et pourquoi d’abord ?

Ah ! Vous trouverez bien la question.

30/07/15
Ou plus tard..

– Deuxième prix, Samuel Ferrer

 
Sur le même sujet:
31 janvier 2017
14 février 2017
10 novembre 2010