Contemplation

Opini-art-re

Marianne Rouch

Contemplation.

De ce qui se cache sans être vu.
De ce qui est là,
sous les airs de l’Infiniment Petit.

Sous un voile teinté, apprends.
À écouter autrement,
À être attentif aux instants,
Aux sentiments.

Au travers de ces moments de confusion,
Provoquer un état d’interrogation,
Animés, perpétués à jamais,
L’état d’un instant.

Les détails minutieux se dévoilent,
Tout en dansant, doucement.
Ils donnent naissance à une nouvelle composition,
D’éléments disparates, une juxtaposition.

Quelle est l’intention qui se démêle de ces toiles ?
Invitation dans un monde où l’on s’interroge

Inlassablement sur le prévisiblement imprévisible.

Les Mains de Morphée

- Marianne Rouche


Articles en lien