Contemplation
31 janvier 2017 - Image par Marianne Rouch
Opini-art-re

Contemplation.

De ce qui se cache sans être vu.
De ce qui est là,
sous les airs de l’Infiniment Petit.

Sous un voile teinté, apprends.
À écouter autrement,
À être attentif aux instants,
Aux sentiments.

Au travers de ces moments de confusion,
Provoquer un état d’interrogation,
Animés, perpétués à jamais,
L’état d’un instant.

Les détails minutieux se dévoilent,
Tout en dansant, doucement.
Ils donnent naissance à une nouvelle composition,
D’éléments disparates, une juxtaposition.

Quelle est l’intention qui se démêle de ces toiles?
Invitation dans un monde où l’on s’interroge

Inlassablement sur le prévisiblement imprévisible.

Les Mains de Morphée

– Marianne Rouche

 
Sur le même sujet:
25 octobre 2016
1 novembre 2016