Couillard persiste et signe
10 février 2015
Brève.

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté contre les politiques d’austérité du gouvernement libéral le mardi 3 février devant le Palais des congrès de Montréal. Bravant le froid à 11h30, les manifestants se sont rassemblés suite à l’appel de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Le choix de l’emplacement était dû à la présence du premier ministre québécois Philippe Couillard au Palais des congrès pour une allocution devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain intitulée «Ensemble, on fait avancer le Québec sur la voie de la prospérité».

Parmi les manifestants, de nombreux cols bleus de divers secteurs et employés de la fonction publique étaient présents, la plupart regroupés sous la bannière du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP). Étaient également présents divers groupes sociaux et étudiants venus afficher leur opposition aux restrictions budgétaires. Une douzaine de manifestants ont momentanément réussi à s’infiltrer dans la salle de conférence pour interrompre le discours du premier ministre, avant d’être escortés à l’extérieur. Imperturbable, M.Couillard a continué son discours sous les huées, défendant son plan de rigueur budgétaire et ses réformes de l’État québécois. Vers la fin de la manifestation, qui s’est terminée à 13h, des altercations ont eu lieu entre les policiers et certains manifestants, qui ont été dispersés à l’aide de poivre de Cayenne. Les syndicats et associations étudiantes promettent de nombreux autres mouvements de contestation contre l’austérité dans les mois à venir.

 
Sur le même sujet: