Nouvelle v.-p. interne à l’AÉFA
4 novembre 2014 - Image par Thomas Cole Baron
Entretien avec Roma Nadeem.

L’Association Étudiante de la Faculté des Arts (AÉFA) tenait la semaine dernière les élections de son nouveau Vice-Président aux affaires internes. Roma Nadeem, la seule candidate, a été élue à 87.5 % (632 voix)  contre 7.5 % (90). Le Délit a pu obtenir une entrevue.

Le Délit (LD): Quelles raisons t’ont poussées à t’engager au sein de l’AÉFA? Est-ce un intérêt particulier pour la politique, ou l’impression d’un certain manque dans le système actuel?

Roma Nadeem (RN): La raison pour laquelle j’ai postulé est […] que je sentais de par mon expérience avec l’administration de l’Université et avec le comité [d’équité de l’AÉUM] que mon profil collait au poste. En fait, j’avais presque postulé plus tôt cette année pendant la saison régulière des élections, mais je venais d’obtenir une place en tant que floor fellow  à la résidence Royal Victoria College. J’avais peur de trop en faire. Mais quand le poste de v.-p. interne s’est libéré en Septembre, j’ai réalisé que mon emploi du temps n’était pas si chargé que cela, et que c’était quelque chose que j’aimerais beaucoup faire. Je suis constamment à l’écoute des besoins des étudiants de première année, et j’ai réalisé qu’à travers l’AÉFA je serai capable d’y répondre, et de les amener au premier plan de la discussion.

LD: Avec ton parcours et ta personnalité, que penses-tu pouvoir apporter au poste? 

RN: Durant ma première année, je présidais le Conseil de ma résidence, Carrefour Sherbrooke, et cela m’a amenée à assister au Conseil Inter-Résidentiel ainsi que le Conseil des Résidences Universitaires. Je faisais office de liaison avec un grand nombre d’étudiants, ce qui m’aidera dans mes contacts avec les groupes étudiants pour l’AÉFA. Pendant ma deuxième année, je travaillais pour le bureau du Logement Étudiant et des Services d’Hospitalité. Là, mes fonctions étaient essentiellement administratives et organisationnelles […]. Il est important d’être organisé pour être v.-p. interne, parce que c’est un poste qui implique beaucoup de gestion. Je pense que mon enthousiasme, ma passion et mon énergie seront bénéfiques au programme et j’ai hâte de commencer à travailler dans ce conseil. Je fais une majeure en Psychologie […], et je pense que c’est un plus pour ma sensibilité vis-à-vis des besoins des personnes avec qui je travaillerai, ainsi que pour être présente et compréhensive.

LD: Quel est ton programme, sur quoi comptes-tu te concentrer? 

RN: Le v.-p. interne doit faire le lien entre les différents groupes étudiants, et je pense qu’il est très important pour eux de se sentir soutenus. Concrètement, mon soutien auprès du Comité des événements et des activités académiques pour les étudiants de première année (FEARC), du conseil environnemental de l’AÉFA (AUSec) et du comité d’équité de l’AÉFA prendra la forme de mises à jour régulières afin de m’assurer qu’ils disposent de ce dont ils ont besoin, ainsi que d’assister à leurs réunions, pour pouvoir répondre directement à leurs questions sur l’AÉFA. Quant au soutien envers les départements, j’ai l’intention de commencer par des entretiens personnels avec leurs représentants, pour comprendre ce qu’ils attendent de l’AÉFA. Aussi, je compte faciliter des flux directs de communication, afin qu’ils se sentent assez à l’aise pour me contacter dès qu’ils en ressentent le besoin […], et être très joignable. Je garderai un contact régulier avec tous les groupes étudiants, par courriel et par un bulletin hebdomadaire pour les départements, avec des informations concernant les activités et positions de l’AÉFA.

LD: Tu étais la seule candidate pour ces élections. Qu’est-ce que tu ressens par rapport à cela?

RN: Je pense que la position de v.-p. interne est souvent peu attrayante parce qu’elle sous-entend beaucoup d’organisation et de travail administratif, ce qui ne ressemble pas au rôle typique de l’étudiant politicien. Je suis heureuse que cela m’ait permis d’obtenir le poste sans difficulté. Je sais que je serai fidèle au poste, mais je crains que dans la perspective des étudiants, cela donnera l’impression que j’étais la seule disponible, et cela donne une fausse image du travail de l’AÉFA… J’espère pouvoir changer ce point de vue, et prouver que je veux vraiment être une excellente v.-p. interne! 

 
Sur le même sujet: