Vote par anticipation
1 avril 2014

561 000 électrices et électeurs ont exercé leur droit de vote au terme de la première journée du vote par anticipation le vendredi 28 mars, selon un communiqué sur le site Internet du Directeur général des élections du Québec (DGE).  Le DGE désigne à la fois une personne et une institution, responsables de l’administration des élections provinciales, notamment par le contrôle des dépenses relatives à ces dernières.  Certains diront: mais en quoi consiste donc ce fameux vote par anticipation? Il s’agit en quelque sorte de l’opportunité de voter à «l’avance».

Officiellement, les élections générales provinciales au Québec auront lieu le 7 avril, le Parti Québécois n’ayant pas rempli sa promesse de faire en sorte de tenir des élections à date fixe. Toutefois, il est possible de voter par anticipation, soit avant le dimanche 7 avril, et ce jusqu’au jeudi 3 avril. En date du 31 mars, c’était donc 561 872 québécois et québécoises qui avaient exercé leur droit de vote avant la journée officielle du scrutin.

Selon le même communiqué mentionné plus haut, «[…] 507 913 électeurs avaient voté par anticipation à l’issue du premier jour de BVA en 2012, pour un taux de participation de 8,61 %».

Nouveauté cette année, les étudiants-électeurs ont pu exercer leur devoir citoyen dans plus de 175 établissements scolaires. Toujours en date du 31 mars, ce sont officiellement 8 583 étudiants qui ont ainsi voté par anticipation dans leur établissement d’enseignement. Cette nouvelle mesure a été mise en place afin d’inciter plus de jeunes à voter.

 
Sur le même sujet: