En lire de toutes les couleurs
3 avril 2012

Les quatorze écrits donnés à lire sont, pour une deuxième année consécutive, le fruit d’un processus d’écriture créative à partir du recueil Les aurores montréales  de Monique Proulx auprès d’étudiants du cours FRSL 321: Oral and Written French II au Centre d’enseignement du français (CEF). Ces écrits, ou plus précisément prologues et nouvelles, viennent conclure deux semestres d’expériences de lecture, discussions-analyses et écriture menées en présentiel et à distance avec le blogue-magazine Legoutdufrancais.org, une tribune pour ces étudiants.

On découvre ainsi des prologues et nouvelles qui s’enchâssent symboliquement  dans le recueil existant afin d’enrichir la palette des couleurs initialement choisies par Monique Proulx. Sans aucune prétention, les étudiants non-francophones proposent de partager, en français, leurs visions montréalaises de la diversité culturelle -qu’elle soit linguistique, ethnique, sexuelle, sociale ou encore religieuse– ou les raisons d’être d’un questionnement identitaire. Ces dernières s’expriment d’ailleurs à travers une mosaïque d’expressions baignées d’émotions et souvent imprégnées de la réalité socio-politique du moment. Il s’agit d’autant de clins d’œil à l’œuvre de Monique Proulx qui revêt  la remarquable particularité d’entrouvrir la porte à tout un chacun à une identification , mais surtout qui donne la possibilité de s’en affranchir comme en témoignent ces écrits.

Nous présentons dans ces pages cinq des textes les plus forts; les quatorze œuvres du recueil intégral sont disponibles sur le site web du Délit.

Bonne lecRIture!
Marion Vergues

 
Sur le même sujet: