Spécial BD: Les petits riens
6 septembre 2011
Le Robinet Musical, nouveau succès de Lewis Trondheim.

Dans son dernier opus de la série «Les petits riens de Lewis Trondheim», Trondheim parcourt le monde entre les petites rues de Strasbourg, les avenues new yorkaises, San Diego, Ottawa et les toilettes japonaises. Son personnage d’oiseau anthropomorphe livre une fois de plus de multiples expériences drôles, touchantes, hors du commun et pourtant ordinaires.

Gracieuseté Éditions Shampooing

Il révèle angoisses, interrogations et fascinations sans jamais flirter avec le condescendant ou l’arrogance vis-à-vis des cultures découvertes. Loin d’un récit de voyage à tendance réaliste à la Guy Delisle, Le Robinet Musical est une sorte de carnet de bord décalé qui fera sourire voyageurs et casaniers. À travers l’abondance d’anecdotes variées, une excellente succession de situations cocasses et quotidiennes, un ton léger et un style dépouillé, Trondheim nous incite à adopter un regard indulgent mais moqueur sur notre propre quotidien.

Ce voyage autodérisoire dans un monde surprenant de petits plaisirs est admirablement servi par le dessin, sobre mais parfaitement détaillé, qui sert autant les histoires racontées que le texte: l’équilibre entre image et texte est parfait. Une attention particulière est portée aux décors, richement colorés, que les voyageurs auront plaisir à reconnaître d’une ville à l’autre. Et comme chaque anecdote se limite à une ou quelques planches, le recueil peut donc se dévorer d’une traite ou par intermittence. Une belle lecture à savourer pendant ces premiers jours de l’automne.

 
Sur le même sujet: