TaCEQ : résolutions 2011
11 janvier 2011
Le 6 décembre, ceux qui tirent les ficelles ont osé le dire: «Le gouvernement a fait sa part, les entreprises ont fait leur part, maintenant c’est aux étudiants de faire leur part.»

La part de résolutions de la Table de Concertation Étudiante du Québec

1. Trouver un nouveau secrétaire général: le secrétaire général, Philippe Verreault-Julien, a démissionné. Normalement, le mandat du secrétaire général se termine le 16 avril; il faut donc trouver quelqu’un pour trois mois seulement. Peut-être un dénommé Joël Pedneault, actuellement vice-secrétaire?

2. Point positif retenu le 6 décembre: bonne coordination des regroupements nationaux au niveau de la manif, communiqué de presse et action extérieure commune de la Table des Partenaires Universitaires. Garder cette «collaboration vivante et rester en contact avec les centrales syndicales».

3. Recherche TaCEQ: à venir en mars-avril 2011.

Raphaël Thézé | Le Délit

.

4. Planifier une action TaCEQ, une action symbolique grandiose. «Les étudiants ont été à cette rencontre (des Partenaires Universitaires) avec d’autres solutions à proposer, mais on les a fait taire. Quand on essaie les canaux officiels, on se fait rejeter. Il faut donc trouver d’autres moyens de se faire entendre. Chercher (et renforcer) le support extérieur est notre nouvel objectif.» – Myriam Zaidi, VP externe

5. Envoyer une invitation pour le lancement du site Tuition Truth. Le prochain article sera une foire aux questions sur les frais de scolarité, pour défaire les mythes sur la hausse de ceux-ci. Objectif: lancer une campagne du SSMU contre la hausse des frais, faire participer les étudiants, publiciser la recherche et faire des résumés dans les deux langues. Viser la communauté mcgilloise d’abord, puis étendre notre visibilité.

6. Obtenir la reconnaissance de la TaCEQ. La FECQ et la FEUQ sont reconnues comme des groupes étudiants nationaux et reçoivent par conséquent une bourse. Les associations locales ne veulent plus débourser d’argent pour entretenir la TaCEQ.

7. Surveiller si la Ministre Beauchamp va renouveler le règlement sur les frais obligatoires qui stipule qu’au delà de quinze dollars, ils doivent être approuvés par les étudiants, car cette politique expire avec le présent budget.

8. Faire beaucoup plus de publicité sur le terrain, distribuer des pamphlets. (Attention, ne pas se faire arrêter par l’administration).

9. Arrêter d’employer l’expression: « Les dés étaient pipés ». Belle métaphore, mais elle a fait son temps.

Nouveau leitmotiv: «Di-ver-si-fier!»

 
Sur le même sujet:
21 janvier 2014
30 mars 2010