Plein les oreilles!
13 janvier 2009
La nouvelle année sera riche en nouveautés musicales. Plusieurs des chouchous de la musique d’ici nous dévoileront en effet leurs plus récents projets. Pour ce premier numéro de l’année, Le Délit vous propose un aperçu de ce que nous réserve la scène musicale en 2009.

Mara Tremblay

La talentueuse Mara Tremblay ouvrira le bal cette année avec un quatrième album: Tu m’intimides. Succédant à l’excellent Les Nouvelles lunes, paru il y a quatre ans, elle poursuit avec ce nouvel opus la tangente tout en douceur qu’elle avait amorcée. Elle choisit de délaisser le mélange éclaté qui, depuis son premier album solo en 1999, était sa marque de commerce, pour se consacrer à quelque chose de complètement différent. Un premier extrait intitulé «Tu n’es pas libre» est déjà disponible sur Internet et, s’il est représentatif de l’ensemble, laisse présager du meilleur. La pochette de l’album a quant à elle déjà fait beaucoup jaser en présentant une Mara nue, dont les cheveux camouflent certains endroits stratégiques. Si les mélodies et les textes sont à l’image de la photographie, il est à parier que nous aurons droit à une création particulièrement intimiste de la part de l’artiste.

Malajube

Le groupe, qui a fait un malheur sur la scène musicale québécoise et internationale, s’apprête à nous épater une fois de plus. À la sortie du premier album de la formation, Le Compte complet, en 2004, ils surprennent l’underground montréalais avec un son neuf et éclaté. Puis, lorsqu’ils récidivent en 2006 avec Trompe-l’œil, c’est la consécration. Ils connaissent un succès considérable, tant sur la scène québécoise qu’internationale. On apprécie leurs mélodies, à la fois accrocheuses et complexes, qui inaugurent un genre tout à fait nouveau au Québec. Après une longue attente, les inconditionnels pourront donc se satisfaire d’un tout nouvel album, Labyrinthes, qui paraîtra en février. Toujours représenté par la bannière Dare to Care, le groupe montréalais montera sur scène à La Tulipe les 17 et 18 février prochains pour présenter au public ce nouveau rejeton, qui sera disponible chez les disquaires dès le 10 février. Il ne reste plus qu’à espérer que Labyrinthes soit à la hauteur de nos attentes. Pour les musiciens, qui ont frisé l’excellence avec Trompe-l’œil, la barre est haute!

Pierre Lapointe

Les 27 et 28 février prochains, dans le cadre du Festival Montréal en lumière, Pierre Lapointe retrouvera son costume argenté de mutant le temps de deux représentations de son plus récent spectacle, Mutantès. Pour tous ceux qui l’auraient manqué l’été dernier durant les FrancoFolies, voici une chance de découvrir l’audacieuse proposition poétique d’un jeune artiste qui a su trouver sa place dans le cœur des Québécois. Mutantès est une incursion dans le monde d’un mutant à la recherche du bonheur et de l’amour, un monde futuriste mais étrangement proche du nôtre. Ce spectacle multidisciplinaire, se situant quelque part entre la danse, le théâtre et une grande fête musicale, a de quoi étonner. La parution d’un nouvel album, réunissant les chansons originales de Mutantès, est prévue pour le mois de mars. Pierre Lapointe passera également par Ottawa en juillet avec un nouveau spectacle intitulé Sentiments humains avant de s’envoler pour la France.

Jean Leloup/Leclerc

Après avoir infligé au public une véritable douche froide lors de son retour sur scène à Québec en août dernier, le prince de la musique québécoise s’apprêterait à lancer son prochain album, dont le titre demeure inconnu à ce jour.  La sortie du disque, sur lequel on pourra entendre le single «Le Roi se meurt», était à l’origine prévue pour l’automne dernier. Seul l’avenir nous dira donc quand Dead Wolf nous donnera du matériel neuf à nous mettre sous la dent. L’hiver 2009 sera par ailleurs bien chargé pour le ressuscité, car la sortie de son film Karaoke Dream s’effectuera en même temps que celle de l’album. Selon le site Internet de l’artiste, le film, qui sera disponible en ligne à raison d’une minute par jour, racontera l’histoire d’un travesti se faisant crever les yeux par une belle escorte, et d’un obèse qui en tombe amoureux. Ça promet!

Dumas

Bien établi sur la scène québécoise, Dumas lançait au début du mois de décembre un album-surprise intitulé Nord.  Tiré à 10 000 exemplaires seulement, ce nouvel album devrait faire patienter les fans de l’artiste, car la rumeur court que Dumas se terrerait toujours dans son studio. Il paraît même que nous pouvons nous attendre à d’autres albums-surprises. Pour l’instant, par contre, aucune tournée n’est prévue en 2009. En attendant de le voir sur scène, vous pouvez découvrir le nouveau son de Dumas avec Nord, qui contient neuf pièces d’inspiration nordique aussi mélodieuses et accrocheuses que l’étaient celles de ses albums précédents. À l’occasion de la sortie de l’album, celui qui loge désormais sous l’enseigne de La Tribu présentait aussi un tout nouveau site Internet, sur lequel on retrouve le livret de Nord. Espérons que Dumas continuera de nous surprendre en 2009 avec, pourquoi pas, une série de spectacles.

The Arcade Fire

Après leur campagne musicale en soutien de celle de Barack Obama, le groupe montréalais The Arcade Fire annonçait en décembre la parution d’un documentaire d’archives. Miroir noir est disponible en ligne sur www.miroir-noir.com depuis le 15 décembre, et sa version DVD devrait paraître en magasin dans les prochains mois. Miroir noir retrace l’enregistrement de Neon Bible, le dernier album du groupe, sorti en 2007, ainsi que la tournée mondiale qui a suivi. Vincent Morrisset, le réalisateur du vidéo interactif de la chanson «Neon Bible», cosigne Miroir Noir, aux côtés du caméraman Vincent Moon. Ce documentaire de soixante-seize minutes, qui semble avoir été tourné caméra à l’épaule, sort des frontières du documentaire rock avec des images de spectacles très dynamiques et un éclairage quelque peu glauque, fidèle à l’atmosphère à laquelle nous a habitués The Arcade Fire. De quoi nous tenir en haleine jusqu’au prochain album du groupe qui, selon certaines entrevues, serait en plein élan créatif.

D’autres sorties à ne pas manquer en 2009…

Le DJ Ghislain Poirier nous offrira un nouvel album en trois volets, dont le premier, Soca Sound System, paraîtra en février.

À surveiller : les nouveaux disques de Jason Bajada et d’Antoine Gratton (à paraître en février), de même que ceux de Damien Robitaille et de Bonjour Brumaire, dont les dates de sortie n’ont pas encore été déterminées.

Du côté de la relève, on porte une attention particulière à La Patère rose qui, après s’être démarqué lors des dernières Francouvertes, nous prépare un premier album. La formation montréalaise Éléphantine, qui avait attiré l’attention avec son mini-album l’an dernier, nous offrira également son premier album complet au printemps.

Il est également à noter que le nouveau U2, dont la sortie est prévue pour le début mars, sera produit par le québécois Daniel Lanois. Il est à parier que la réunion de la formation irlandaise avec le rockeur –car ils n’en sont pas à leur première collaboration– donnera un résultat intéressant.

Finalement, plusieurs seront heureux d’apprendre que le montréalais Patrick Watson est actuellement en studio, dans le but de préparer l’album qui succédera à Close to Paradise. Bien qu’aucune date officielle n’ait été annoncée, les fans sont en droit d’espérer qu’il atterrira chez les disquaires avant la fin de l’année.

 
Sur le même sujet: