La région montréalaise sur un petit nuage
14 mars 2017 - Image par Mahaut Engérant
Retour sur le lancement d’une région infonuagique Google Cloud à Montréal.

La nouvelle plateforme de cloud computing proposée par Google fournit à ses utilisateurs des produits permettant de construire une gamme de programmes, procédés et d’applications complexes. Ce nouveau système offre également d’autres services, comme un stockage d’informations bien plus important que le fameux Google Drive, le calcul de données complexes, des applications de traduction plus développées que le système de traduction basique déjà offert par la firme, en plus de services de prévision financière.

Un succes immédiat

Dès son instauration, les salariés de Google furent conquis par l’efficacité de ce système. Son succès s’est rapidement propagé à l’échelle internationale, et des régions infonuagiques continuent d’être implantées au quatre coins du monde. Pour certains, la plateforme est devenue un véritable outil de travail. C’est pourquoi, jeudi dernier, Google a annoncé le lancement de la première région infonuagique à Montréal.

Montréal: carrefour informatique 

L’objectif de la plateforme Google Cloud est permettre à ses utilisateurs d’y avoir accès rapidement et en tous lieux. C’est donc d’un point de vue stratégique que Google a décidé d’instaurer la première plateforme Google Cloud canadienne à Montréal. Montréal, carrefour de l’innovation et du dynamisme informatique, en plus d’être une ville très active, ne peut que bénéficier de cette inauguration. La nouvelle région infonuagique établie à Montréal se veut de plus être si importante que la portée de son signal s’étendra et sera reçu jusque dans les villes voisines, comme par exemple la capitale du pays, Ottawa. Cette nouvelle région offrira une plus faible latence aux zones géographiques avoisinantes, ce qui signifierai donc moins de délai de transmission dans les communications informatiques. Ses utilisateurs tireraient donc avantage de la haute performance que prétend proposer l’ensemble de la plateforme Google Cloud.

Bonne nouvelle pour les étudiants

La plateforme infonuagique s’est donnée pour objectif d’évoluer et de continuer à développer de nouveaux outils informatiques afin de pouvoir desservir différents types de clients, que ce soit des hommes d’affaires à haute responsabilité, des salariés de type régulier, des petits commerçants ou encore des jeunes essayant de créer leur propre start-up. C’est d’ailleurs cette accessibilité que cherche à transmettre Google, en incitant les jeunes étudiants à l’utiliser pour pouvoir démarrer des projets complexes, comme par exemple des studios de jeux vidéos, déjà réalisés par le passé. Dans le futur, Google souhaiterai améliorer la facilité d’utilisation de cette plateforme, afin que chaque rêve puisse aboutir à un projet. Quoi de mieux pour les étudiants montréalais, connus pour leurs esprits innovants. Le message est donc clair: à vos idées! 

 
Sur le même sujet: