Un petit rat avec ça?
20 janvier 2015 - Image par Mahault Engérant
Brève.

La présence de rongeurs partout dans le bâtiment Shatner n’est pas un mythe: les locaux du Délit en ont fait les frais et ne sont pas les seuls. L’organisation mcgilloise Midnight Kitchen semble être aussi parmi les victimes: elle a temporairement fermé ses portes ce début de semestre et ce jusqu’à la fin janvier, selon un agent d’entretien. Le collectif, qui sert des repas végétaliens gratuits ou par contribution volontaire, a été créé dans le but d’offrir aux étudiants l’occasion d’avoir un certain contrôle sur leur alimentation et leur santé, tout cela dans un esprit d’anti-oppression capitaliste. Dans une annonce publique du 11 janvier dernier, le collectif explique qu’ils ne pourront pas servir de nourriture avant deux semaines au moins pour raison de «travaux d’amélioration obligatoires des locaux». Selon d’autres sources, c’est plutôt une infestation de souris qui aurait poussé le collectif à prendre cette décision, la cuisine étant hors d’usage. Toutefois, en tant qu’organisation indépendante de l’administration, financée uniquement par l’AÉUM, Midnight Kitchen a l’avantage de pouvoir interrompre ses services. La pause n’est pas totale puisque le collectif continue de servir du café deux fois par semaine. Alors que les plaintes concernant la présence de rongeurs remontent aussi haut que le troisième étage de Shatner, aucun des autres lieux de restauration dans le bâtiment n’a annoncé de fermeture quelconque.

Dans leur message, les bénévoles de Midnight Kitchen s’excusent auprès des étudiants qui comptaient sur l’organisation. Les rats ne sont pas les seuls soucis de l’organisation, dont le permis d’exploitation expire le mercredi 21 janvier, et qu’il devra renouveler auprès du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec afin de pouvoir continuer ses activités.

Au semestre d’automne déjà, Midnight Kitchen avait dû fermer pendant quelques jours pour cause de vandalisme dans la cuisine.