Le Nid pour étudiants
25 février 2014 - Image par Cécile Amiot
Le nouveau café étudiant: burritos, quiches, sandwichs et soupes.

L’inauguration officielle du nouveau café au deuxième étage du bâtiment Shatner a été célébrée le mardi 18 février au soir. Un peu plus de 150 personnes se sont présentées à l’événement organisé par Josh Redel, le gérant du Nid. Le café, qui sert des mets variés, est ouvert depuis la rentrée de janvier.

Pour inviter la communauté étudiante de McGill à se réunir dans la cafétéria et souligner le bon fonctionnement depuis l’ouverture du Nid, une soirée a été organisée autour d’une dégustation des mets vendus au café. D’un côté de la salle, il y a un comptoir où se vendent des bières et de l’autre, un petit groupe de jazz, le Luis Steim Trio + 1,  dans lequel jouent Kyle Hutchins, Levy Dover, Milan Simas et Luis Steim, ajoutant à la soirée un air de fête où se rencontrent culture et nourriture.

Les étudiants savourent les plats offerts et déclarent se régaler. Sébastien Mezeret, étudiant en cinquième année en ingénierie, dit qu’il a choisi ce café plutôt qu’un autre «à cause du goût!» Les étudiants interrogés s’accordent à dire qu’il y a vraiment un bon rapport qualité/prix, bien que les portions soient relativement limitées pour les gros appétits.

Soulevant l’importance de rassembler les étudiants afin de favoriser l’esprit de communauté qui entoure le moment des repas, Josh Redel confie au Délit que la soirée a pour but de promouvoir l’engagement étudiant. L’interpellation des étudiants est à la base du projet. En effet, le nom du café a été choisi au mois de novembre parmi les suggestions des étudiants. De plus, les employés et gestionnaires du Nid sont eux-mêmes des étudiants, ce qui renforce le sentiment d’appartenance à la communauté. Se faire servir par un collègue rappelle le réseau qui se constitue dans l’université, dit Sophie Silkes, coordonnatrice du «Student Sustainability Ambassador Board» qui conseille de goûter à la soupe épicée aux carottes et gingembre.

Au Nid, une grande importance est accordée au développement durable. Pendant la soirée, plusieurs associations sont présentes: le «McGill food system’s project»,  le comité environnemental de l’Association des Étudiant(e)s de l’Université McGill (AÉUM), McGill farmer’s Market, Greenpeace McGill, ECOLE et le «Student Sustainability Ambassador Board». De plus, des feuilles sont mises à la disposition des étudiants pour qu’ils puissent s’exprimer sur la signification du développement durable et la façon de l’inclure dans le quotidien. Plusieurs étudiants se penchent sur la question et rédigent des réponses variées, dénotant leur enthousiasme et leur intérêt.

Quel est le café de vos rêves?

Très à l’écoute de la communauté, le café s’indexe au lieu de rassemblement que constitue la cafétéria du bâtiment Shatner. Aussi, afin d’offrir les meilleurs services possibles aux étudiants, leur avis est demandé expressément lors de l’inauguration. Des feuilles sont disposées sur les tables avec des questions telles que «quel serait le café de vos rêves?» Des plans de la cafétéria sont à la disposition des étudiants qui peuvent y dessiner leurs idées d’organisation des tables et des chaises. L’espace polyvalent que représente la cafétéria est mis en valeur. À la question de ce que représentent les repas et les lieux dans lesquels ils sont partagés s’ajoute celle de l’importance et de la répercussion sur les étudiants de pouvoir se retrouver dans un espace pour manger. Est-ce une pause ou un moment d’études? On y vient seul ou entre amis?

Josh Redel considère augmenter les heures d’ouverture du Nid qui se limitent, pour le moment, de 10 heures à 15 heures et déclare avoir un projet de compostage pour un environnement plus vert. Le Nid est ouvert, la cafétéria du bâtiment Shatner s’étoffe avec en ligne de mire la promotion de l’engagement auprès de la communauté mcgilloise et le développement durable. À vous d’y venir goûter un burrito à la viande ou végétarien!