La gauche se rassemble à McGill – Le Délit
La gauche se rassemble à McGill
Par · 19 février 2019
Solidarity Alliance McGill cherche à former des liens entre groupes étudiants.
Image par Grégoire Collet

Le lundi 11 février avait lieu la ratification de la constitution d’une association rassemblant plusieurs groupes étudiants de gauche. L’idée d’un tel groupe est née le semestre passé ; selon Josh Werber, qui est chargé du recrutement et des affaires extérieures de NDP McGill ainsi que l’un des membres originaux du groupe, elle est issue d’un besoin de « plus de coordination entre les groupes progressistes à McGill ». Solidarity Alliance McGill (Alliance de solidarité à McGill, ndlr) créera donc un espace où ces groupes, qui en ce moment ne sont pas liés de près, pourront discuter et former des réseaux.

Une adhésion en croissance

Les groupes et clubs qui sont officiellement devenus membres de l’alliance le 11 février sont au nombre de cinq : Socialist Fightback (Résistance socialiste, ndlr), Independent Jewish Voices (Voix juives indépendantes, IJV en anglais, ndlr), Divest McGill, NDP McGill et le Groupe de recherche à intérêt public (GRIP, QPIRG en anglais, ndlr). Le Union for Gender Empowerment (Union pour l’émancipation des genres, ndlr) en tant que service sous l’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM, SSMU en anglais, ndlr), ne peut être membre, mais siégera comme observateur officiel avec le Students in Solidarity with Palestinian Human Rights (Étudiants en solidarité avec les droits humains palestiniens, SPHR en anglais, ndlr). D’autres groupes, tels que Nourish McGill et Canadian Students for Sensible Drug Policy (Étudiants canadiens pour une régulation raisonnable des drogues, CSSDP en anglais, ndlr) étaient également présents en tant qu’observateurs non officiels. Les membres espèrent que d’autres clubs se joindront à l’alliance au fur et à mesure qu’elle prendra plus d’ampleur.

Des valeurs inclusives

La constitution de Solidarity Alliance McGill, dont la récente réunion faisait justement objet, affirme – entre autres – des valeurs antiracistes, anticoloniales, pro protection environnementale et féministes.. La liste de valeurs vise à être compréhensive et inclure les points qui tiennent à coeur toutes les associations membres. Le groupe a pour objectif de fournir une plateforme de discussion pour ses membres, afin que ceux-ci puissent former des liens avec d’autres groupes progressistes et ainsi obtenir un plus grand public pour leurs campagnes et événements. Solidarity Alliance McGill vise également à publier des déclarations communes, se prononcer au sujet d’élections étudiantes et tenir leurs propres événements. Josh Werber dit qu’il espère que Solidarity Alliance McGill pourra « être un endroit où les gens progressistes des différents groupes peuvent se rencontrer et créer une solidarité entre, pas nécessairement les execs (administrateurs, ndlr) des groupes, mais simplement des membres réguliers ».

 
Sur le même sujet: