Une politique à modifier – Le Délit
Une politique à modifier
Par · 22 janvier 2019
À l’agenda du Sénat : loi sur la violence sexuelle et rénovation des bibliothèques.
Image par McGill

Lors de la réunion du Sénat du 16 janvier, Christopher Manfredi, vice-principal exécutif et vice-principal aux études, a maintenu que le délai en ce qui concerne la conformation à la loi 151 sur la prévention de la violence sexuelle résulte du fait que McGill avait débuté le processus d’élaboration d’une politique concernant la violence sexuelle, et ce,  avant l’existence de la loi. L’Université a donc dû entamer la modification de sa politique suite à la mise en place de la loi, qui stipule que chaque université et cégep de la province se doit d’adopter une politique au plus tard le 1er janvier, afin que celle-ci soit mise en place en septembre. La politique finale sera présentée au Sénat lors de sa réunion en février prochain.

Un dossier de taille

De concert avec l’élaboration de la politique telle que stipulée par la loi 151, un panel sous la présidence de la professeure Shaheen Shariff a complété une étude sur la violence sexuelle à l’échelle du campus. Durant sa présentation de l’étude, la professeure Shariff a indiqué le besoin de clarifier quels sont les services disponibles pour la communauté mcgilloise, ainsi que la nécessité de rétablir la confiance de celle-ci en l’habilité de gestion d’accusations par l’Université. Elle a également mentionné l’omniprésence de la culture du viol, décrite comme étant le « continuum de violence sexuelle », des blagues jusqu’à la violence, en passant par le harcèlement.

[La professeure Shariff ] a également mentionné l’omniprésence de la culture du viol

Les recommandations du comité de la professeure Shariff sont alignées avec celles présentées par la professeure Lucyna Lach, présidente du comité chargé d’implanter la politique contre la violence sexuelle. Elles ont indiqué la nécessité de mettre en place un comité permanent qui assurerait le respect de la politique, ce qui est requis selon la loi 151. Il a été suggéré d’inclure un module sur la violence sexuelle dans le tutoriel sur l’honnêteté intellectuelle, qui est obligatoire pour tous les étudiant·e·s, ainsi que de mettre en place une ressource en ligne semblable pour le personnel enseignant. La professeure Shariff a insisté qu’il faudrait « aller au-delà d’une éducation superficielle » en ce qui a trait aux formations qui seront éventuellement fournies aux membres de la communauté mcgilloise.

Rénovation de bibliothèques

D’importants travaux sont à prévoir dans trois bibliothèques mcgilloises, selon le rapport présenté par la professeure Colleen Cook. Le plus important est le projet Fiat Lux, qui verra une rénovation par étapes du complexe McLennan-Redpath afin de fournir suffisamment de sièges pour 20% de la population étudiante – la capacité actuelle étant de 10%. De nombreux documents peu consultés seront déplacés vers un nouvel établissement afin de libérer de l’espace. La construction devrait débuter en 2021 ou en 2022.

La bibliothèque Schulich de sciences et de génie sera fermée à partir de mai 2019 pour des réparations à la structure du bâtiment. Elle rouvrira ses portes durant l’été 2021. Entre-temps, les activités et matériaux de la bibliothèque seront déplacés au complexe McLennan-Redpath.

Le processus de restauration débutera bientôt pour la bibliothèque Osler de l’histoire de la médecine, qui avait été endommagée durant l’incendie du bâtiment McIntyre cet été.

Enfin, à l’été 2019, les bibliothèques mcgilloises feront la transition vers un catalogue informatique plus moderne.

 
Sur le même sujet:
20 octobre 2015
21 mars 2017