Poignée de main magique
1 avril 2014 - Image par Romain Hainaut
McGill fait une entrée abracadabrante dans la CSMMP.

«Comme nous l’a si bien enseigné Fumseck, il faut s’enflammer pour pouvoir renaître de ses cendres». C’est sur ces paroles pleines d’optimisme que Suzanne Fortier a conclu, jeudi dernier, à Londres, l’accord officialisant l’entrée de McGill dans la Confédération des Sorciers et Moldus de McGill et Poudlard (CSMMP). Suite à la dissolution de la CRÉPUQ, McGill a trouvé en Poudlard un nouveau partenaire. Selon un communiqué apporté par Hedwige ce matin, l’entente stipule un certain nombre de mesures éducatives, notamment la création d’une mineure en sorcellerie à McGill.

En entrevue avec Le Délit, Suzanne Fortier précise l’inspiration de cette initiative: «C’est en regardant la joyeuse équipe de Quidditch disputer des parties endiablées sur le campus que j’ai eu une révélation: McGill doit se joindre à Poudlard!»  Elle ajoute que la culture des deux institutions est déjà très similaire.

Albus Dumbledore aussi se réjouit de cette entente: «Il est nécessaire de comprendre la réalité avant de pouvoir l’accepter et seule l’acceptation de la réalité peut permettre la guérison».

D’ailleurs, l’association Demilitarize McGill a eu gain de cause, et les laboratoires cesseront finalement de faire de la recherche sur les drones pour se consacrer à l’industrie du balai volant. Une source qui a souhaité gardé l’anonymat révèle au Délit l’arrivée prochaine du nouveau Nimbus 2014 construit en PPP (Partenariat-Poudlard-Principale Fortier).

L’équipe de Quidditch de McGill se réjouit de la nouvelle. Cette entente permettra enfin à l’équipe de participer aux tournois des éliminatoires de la ligue anglaise. «Nous avons hâte de montrer de quel bois se chauffent les Moldus. Notre attrapeur est prêt à confronter l’attrapeur des Poufsouffles réputé cette année», confie le capitaine de l’équipe mcgilloise de Quidditch.

Comme mentionné plus tôt, dans le cadre de ce nouveau partenariat, McGill offrira dès l’automne 2014 une nouvelle mineure en sorcellerie. Les étudiants pourront effectuer leurs choix de cours via Minerva, ou bien en contactant directement la responsable du département, Mme McGonagall.

De plus, Poudlard acceptera généreusement de prêter à McGill le choixpeau magique pour les nouvelles admissions en septembre. «Je ne savais pas trop quel programme choisir en sortant du cégep, jusqu’à ce que McGill annonce son adhésion au CSMMP. Mon avenir universitaire est maintenant entre de bonnes mains, ou entre de bonnes têtes», plaisante Gontran Laframboise, qui graduera cette année du cégep de Maisonneuve. Toutefois, certains étudiants se réjouissent moins de la nouvelle, car le CSMMP créera des inégalités: «les plus fortunés pourront acheter des elfes de maison pour pouvoir faire leurs travaux», comme le dit Drago Fortin de Amnistie Poudlard. Neville Amiot et Ron de Grandmaison, portes-parole de «Divest les elfes McGill» croient en effet qu’il faudrait simplement arrêter d’exploiter les énergies elfiques.

Sur un autre ordre d’idée, Poudlard mettra à disposition de McGill un nouveau porte-au-loin en forme d’autobus afin que les étudiants puissent transiter plus rapidement et plus écologiquement vers le campus MacDonald. Aussi, après le b-Shack sur le campus MacDonald, le Hagrid-Shack prendra forme sur le campus du centre-ville. Les étudiants sont invités à faire du bénévolat auprès des créatures magiques.

Les échanges internationaux entre McGill et Poudlard seront facilités, et commenceront dès l’hiver 2015.

Dumbledore conclut la cérémonie en s’adressant à chaque étudiant mcgillois: «J’ai cependant la conviction que la vérité est généralement préférable au mensonge».

 

 

Les rumeurs disent que celui-qu’on-ne-veut-pas-revoir-au-pouvoir-provincial aurait caché un troll dans les toilettes du gym.

 

 
Sur le même sujet: