Une inquiétude parmi d’autres
15 mars 2011
De nombreux étudiants ont rejoint d’autres manifestants pour faire entendre leur mécontentement face au prochain budget.

Ce samedi, ils étaient nombreux à se réunir à la Place du Canada (à l’angle de la rue Peel et du boulevard René-Lévesque) pour gronder contre le prochain budget du ministre des Finances Raymond Bachand dont le dépôt est prévu ce jeudi 17 mars.

Cette marche organisée par l’Alliance sociale et la Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics a débuté vers 13h. Les manifestants occupaient les rues fermées du centre-ville, lançant tout haut leurs inquiétudes et leurs revendications tout en marchant vers les bureaux du premier ministre.

David Huehn

De l’Université McGill, une trentaine d’étudiants, dont Myriam Zaidi, l’actuelle VP aux affaires externes et le prochain au même poste, Joël Pedneault (récemment élu par un vote de 80,3% et vice secrétaire-général à la Table de concertation étudiante du Québec), s’étaient rejoints devant le bâtiment de l’AÉUM. Des étudiants des cycles supérieurs étaient également présents, et de nombreux autres étudiants de l’université se sont retrouvés pendant la marche.

Depuis 2007, depuis le dégel des frais de scolarité avec une hausse de 50 dollars par session jusqu’en 2012, jusqu’à aujourd’hui, l’angoisse des étudiants de voir l’accessibilité aux études postsecondaires brimée par le Parti libéral du Québec se fait sentir. Le 7 mars, des étudiants avaient déployé des bannières près de plusieurs ponts et autoroutes à Montréal pour faire entendre leur crainte face à une éventuelle hausse des frais de scolarité. Ils étaient encore présents au rendez-vous ce samedi, parmi d’autres organisations syndicales, communautaires, féministes et écologistes.

Entre autres revendications, Claudette Carbonneau de la CSN (Confédération des syndicats nationaux) répétait que le gouvernement devait revoir ses priorités, qu’il devait maintenir les services sociaux plutôt que de prendre la voie rapide vers l’équilibre budgétaire pour 2014. D’autres leaders syndicaux, ainsi que les présidents de la FEUQ (Fédération étudiante et universitaire du Québec) et de la FECQ (Fédération étudiante collégiale du Québec), Louis-Philippe Savoie et Léo Bureau-Blouin, ont pris la parole devant la foule sur une scène installée à la jonction des avenues McGill College et Président Kennedy.

Enfin, une dizaine de manifestants ont été arrêtés et seraient accusés de complot. Ces manifestants auraient été vêtus de noir et cagoulés.

Cette marche influencera-t-elle le contenu du budget? Certains en doutent, d’autres espèrent toujours. Marie-Ève Rancourt de la Coalition rappelait que «Monsieur Bachand a clairement dit qu’il [le budget] sera dans la même lignée que le précédent». «On l’attend donc avec inquiétude», a-t-elle exprimé. François Saillant, de la Coalition lui aussi, préfère évoquer le ticket modérateur qui avait été annoncé, puis abandonné du budget.

Le budget du ministre des Finances Raymond Bachand qui devrait représenter quelque 65 milliards de dollars devrait être dévoilé ce jeudi.

 

 
Sur le même sujet: