Résolutions prématurées
23 novembre 2010

La fin de l’année approche, la fin de la session aussi, inévitablement. Il n’est plus possible d’imprimer un document à la bibliothèque sans faire la queue, plus possible de végéter entre deux cours, plus possible de se taper des marathons Mad Men sans aucun remord.

Le Délit vous offre ici son dernier numéro régulier pour 2010, histoire de revenir en force le 11 janvier prochain. N’oubliez pas, cependant, de vous ruer vers les présentoirs (ou devant vos écrans d’ordinateurs) le 29 novembre prochain pour consulter notre numéro spécial «Foi», publication que nous préparons conjointement avec The McGill Daily.

Comme tout bon média le fait, il convient de vous rappeler (trop prématurément) que les Fêtes approchent, et qu’à leur suite viendra, outre l’abonnement au gym, le temps de formuler quelques résolutions du nouvel an. C’est là ce que l’équipe Arts & Culture souhaite faire, ne reculant devant rien, ni même le risque qu’elles ne se concrétisent pas (entièrement).

Un journal étudiant est le lieu idéal pour expérimenter, oser. Vous l’aurez remarqué, cela, Le Délit l’a toujours bien compris. Au cours des derniers mois, nos pages se sont transformées de semaine en semaine. Nous avons également eu le plaisir d’inaugurer une nouvelle plateforme web afin de s’adapter, comme tout le monde, aux nouvelles réalités d’un soi-disant virage numérique.

2011 ne devrait pas faire exception. La section Arts & Culture est l’interface idéale entre une communauté mcgilloise parfois trop claquemurée et tout ce que le milieu culturel montréalais a à offrir. Nous souhaitons que ces pages deviennent le reflet de vos préoccupations et, surtout, de vos intérêts et espérons que les trois nouvelles rubriques que nous avons lancées en septembre dernier pourront inspirer nos fidèles et futur collaborateurs (c’est-à-dire vous) à prendre la plume pour diversifier et enrichir la couverture culturelle de votre publication.

Avec les mutations qu’il subit, le milieu culturel est plus que jamais une scène de débats et de remises en questions hors pair. Du nouveau projet de loi canadien sur les droits d’auteur à la sempiternelle question du financement du milieu des arts, les enjeux qui l’influencent et le transforment sont innombrables. À vous de les aborder. Le milieu culturel québécois a les qualités de ses défauts. Le fait qu’il soit riche mais plutôt exigu fait en sorte que ses artisans sont très accessibles et généreux. À vous de les rencontrer. Le Délit étant, comme la plupart des journaux étudiants, un organe indépendant, il est une tribune privilégiée pour observer, questionner et commenter l’actualité du monde des médias. À vous d’informer et de prendre position!

Nous n’avons eu qu’à constater le nombre impressionnant de soumissions au «Cahier création» (publié le 30 mars dernier) pour réaliser que plusieurs étudiants de McGill ont de grands talents qui méritent d’être exposés, à tel point que la section Arts & Culture pourrait faire une place à la création dans chacun de ses numéros. N’hésitez jamais à nous envoyer de courts textes, des photographies ou des illustrations. Il nous fera grand plaisir de les publier lorsque c’est possible.

Seul journal francophone de l’Université McGill (nous ne le répèterons jamais assez), Le Délit est une tribune qu’il faut continuer à valoriser et à nourrir. À vous, donc, de l’investir dès janvier prochain tout frais et dispos que vous serez.

 
Sur le même sujet: